AVRIL 2018
C'EST LA SNASST!
Du 6 au 12 mai 2018



La Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail (SNASST) a lieu du 6 au 12 mai 2018 et nous voulons la célébrer avec vous!

Lancement de la SNASST à Yellowknife

Joignez-vous à la Canadian Society of Safety Engineers (CSSE) qui lancera les festivités de la SNASST avec un déjeuner-conférence sur la sécurité à l'hôtel Chateau Nova, le lundi 7 mai de 9 h à 16 h 45. Pour vous inscrire, envoyez un courriel à  cssenorthof60@gmail.com.

Inscrivez-vous à une pause-café sous le thème de la sécurité!

À l'occasion de la SNASST, la CSTIT anime des discussions sur la sécurité dans plusieurs communautés des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. Inscrivez-vous à une pause-café sous le thème de la sécurité, et nous vous apporterons du café et une collation en plus d'animer une discussion sur la sécurité pour vous et vos employées.

Les pauses-café sous le thème de la sécurité seront offertes dans les communautés suivantes : Iqaluit, Yellowknife, Hay River, Inuvik, Pangnirtung, et Rankin Inlet.

Choisissez un thème de la liste ci-dessous, rassemblez vos employés, et nous nous occuperons du reste!
  • Superviseurs et travailleurs compétents
  • Espaces clos
  • Ergonomie
  • Protection contre les chutes
  • Évaluations des risques sur le terrain
  • Entretien - Glissades, trébuchements et chutes
  • Système de responsabilité interne
  • Appareils respiratoires
  • Retour au travail
  • Conditions thermiques - Stress dû au froid
  • SIMDUT 2015
  • Violence et harcèlement au travail
Les places sont limitées, alors inscrivez-vous dès aujourd'hui!  Date limite d'inscription : 6 mai 2018.

Note : Les pauses-café sont animées en anglais, mais les bulletins d'information sont aussi offerts en français, en inuktitut et en inuinnaqtun.

Ensemble du territoire

Vous ne vous trouvez pas dans l'une des collectivités susmentionnées? Pas de soucis, vous pouvez tout de même participer à la SNASST!
Pour plus de détails sur comment célébrer la SNASST au travail, consultez notre site Web.
Conseil de gouvernance 101
DAVID TUCKER, Président du CG

Quel est votre rôle au sein du CG?

En tant que président du Conseil de gouvernance, je gère l'ensemble des activités du Conseil, et en particulier, la conduite de nos réunions. Je communique également avec nos ministres responsables dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut pour les tenir au courant de nos plans et les fournir de l'information pertinente ainsi que des analyses sur les questions de sécurité et d'indemnisation.

Depuis combien de temps êtes-vous membre du CG, et pourquoi avez-vous décidé d'en faire partie?

Je suis membre du CG depuis septembre 2012. J'ai posé ma candidature à la suggestion de l'ancien président, M. Bill Aho. J'avais travaillé avec Bill au sein d'autres conseils, et il m'a dit de bonnes choses sur l'organisation.

Que signifie la sécurité au travail pour vous?

En tant qu'entrepreneur dans mon « ancienne vie », la sécurité est de la plus haute importance pour moi. J'ai toujours vu la sécurité comme la « première et plus importante » chose. Le hic, c'est toujours de transformer les bonnes intentions en réalité en ayant une compréhension des meilleures pratiques en planification et en gestion de sécurité. Mon intérêt pour la sécurité date de mes premières recherches sur le développement d'un programme de sécurité pour ma propre entreprise.

La CSTIT a sept valeurs. Pourriez-vous en souligner une et expliquer son importance à la CSTIT?

Toutes les valeurs sont importantes et elles s'appuient les unes les autres, mais je souligne la mobilisation dans le cadre de cette question. C'est trop facile, surtout en gérant un service spécialisé monopolistique comme un système d'indemnisation des travailleurs, d'oublier que notre raison d'être est de « servir » le public. Il est tentant de rejeter les questions des intervenants en disant qu'ils « ne comprennent pas » ou que « nous avons toujours travaillé ainsi ». Il nous revient de communiquer avec nos intervenants et de leur démontrer notre valeur ajoutée.

Quel aspect de votre rôle en tant que membre du CG vous plaît le plus? Pourquoi?

Les gens. Je rencontre des gens merveilleux à la CSTIT en siégeant au CG et en assistant aux événements de l'Association des commissions des accidents du travail du Canada (ACATC). C'est stimulant et enrichissant d'être entouré de gens qui veulent sincèrement faire une différence positive dans le monde.

Communiquer avec David Tucker, président du CG, par courriel.

Le CG représente les intérêts de nos intervenants. Essentiel à l'orientation de la CSTIT, il mène des réflexions globales de nos politiques, de nos pratiques et de nos opérations et analyse comment le tout affecte nos intervenants. Les membres du CG représentent vos intérêts.

Dans les prochaines publications, nous vous présenterons chaque membre du Conseil de gouvernance. En attendant, vous pouvez en savoir plus sur le CG en visitant notre site Web
.
signaler le travail dangereux
SIGNALEZ CE QUE VOUS VOYEZ

Saviez-vous que 1 sur 10 incidents de travail dangereux signalés à la Commission de la sécurité au travail et de l'indemnisation des travailleurs traite du harcèlement au travail?

L'intimidation et le harcèlement en milieu de travail SONT des questions de santé et de sécurité. Tout employé a droit à un lieu de travail sécuritaire, ce qui veut dire que le harcèlement et l'intimidation ne sont jamais acceptables. Comme pour tout autre incident de sécurité au travail, vous devriez les signaler si vous en êtes témoin.

Vous trouverez ci-dessous des étapes à prendre pour signaler le harcèlement en milieu de travail :
  1. La prévention est toujours la meilleure méthode. Avant qu'un problème devienne un cas de harcèlement au travail, collaborez avec vos employés pour le résoudre de manière pacifique. Pour éliminer le harcèlement au travail, il est essentiel de former vos employées sur la communication efficace et le travail dans divers contextes.
     

    Si vous êtes victime ou témoin de harcèlement au travail :

     
  2. Prenez des notes détaillées de ce que vous avez vu et quand vous l'avez vu. Il est particulièrement important lorsque le harcèlement est fréquent. Essayez de noter les faits : l'heure, la date, le nom des personnes concernées et les témoins ainsi que des commentaires et/ou actions.
     
  3. Signalez ce que vous voyez à votre superviseur ou le représentant en SST de votre bureau. Il est important de noter que si la personne accusée de harcèlement est votre superviseur immédiat, ou relève de votre superviseur immédiat, vous devriez signaler l'incident à quelqu'un d'autre au travail. Il ne s'agit pas de n'importe qui - la politique de votre entreprise devrait définir la personne appropriée.
     
  4. Suivez la politique et la procédure sur le harcèlement de votre entreprise. Tout lieu de travail devrait avoir une politique sur le harcèlement en milieu de travail. Notez que le Règlement sur la santé et la sécurité au travail exige que tout employeur ait une politique sur le harcèlement, mais n'exige une politique sur la violence que pour les lieux de travail où l'on peut raisonnablement s'attendre à ce que de la violence survienne (paragraphe 35(2)).
     
  5. Signalez l'incident dans WSCC Connect. Il est important que la CSTIT soit avisée de tous les incidents de maladie et de blessure au travail, y compris le harcèlement.
Pour des descriptions détaillées, consultez notre bulletin de sécurité sur l'intimidation au travail.


 
L'outil Signaler un travail dangereux dans WSCC Connect vous permet de signaler de façon anonyme toute question de travail dangereux. De harcèlement et violence à un travailleur qui ne porte pas le bon ÉPI, cet outil est essentiel au Système de responsabilité interne (SRI). Si vous constatez de travail dangereux, signalez-le.

Le harcèlement et la violence en milieu de travail ne sont jamais acceptables. Souvent, ils ne sont reconnus que lorsque leur gravité pose un risque aux travailleurs. Notre vision est d'éliminer les maladies et les blessures professionnelles. Nous faisons valoir la culture de sécurité et le bien-être émotionnel de tous les employés.
FERMETURE DES BUREAUX

Les bureaux de la CSTIT seront fermés du vendredi 18 mai à 17 h jusqu'au mardi 22 mai à 8 h 30 pour la longue fin de semaine de la fête de Victoria.

Téléphonez au 1-800-661-0792 pour signaler une blessure grave ou un incident grave en milieu de travail.
wscc.nt.ca   /  1.800.661.0792   *   wscc.nu.ca  /  1.877.404.4407