Janvier 2018

LE RAPPORT ANNUEL SUR LA MASSE SALARIALE EST À REMETTRE LE 28 FÉVRIER : NE TARDEZ PAS!
Incluez la mise à jour du volet SST

Votre rapport annuel sur la masse salariale (RAMS) doit être déposé d'ici le 28 février 2018 pour éviter une sanction. N'oubliez pas de procéder au dépôt même vous n'avez aucune masse salariale à déclarer. La sanction pour un dépôt tardif du rapport est de 15 % de votre taux de cotisation sur la masse salariale de l'année précédente. Toutes les entreprises doivent utiliser  WSCC Connect pour déposer un RAMS.

Rappel : Il est exigé cette année de répondre à quelques questions sur la SST lors du dépôt du RAMS. Avant de commencer à remplir le RAMS, les utilisateurs de  WSCC Connect doivent consulter la personne qui gère le programme de santé et sécurité au travail (SST) dans leur entreprise (ou l'entreprise pour laquelle ils déposent un RAMS) afin de pouvoir répondre oui ou non aux questions sur la SST. Examinez la série de questions sur la SST auxquelles vous ne répondrez que par oui ou non, et lisez les explications fournies dans la section 4 du  Guide pour remplir le rapport annuel sur la masse salariale.

De plus amples précisions sur la forme que peut prendre un  programme de SST documenté  sont fournies sur la page  Outils du programme de sécurité.  

Nous sommes là pour vous aider!  Si vous avez besoin d'aide, veuillez communiquer avec les Services aux employeurs ou appeler au numéro sans frais 1-800-661-0792.
VOTRE OPINION COMPTE
RÉVISIONS PROPOSÉES AU RÈGLEMENT SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL
 
Le nouveau Règlement sur la santé et la sécurité au travail (le Règlement) est entré en vigueur aux  Territoires du Nord-Ouest en juin 2015 et au  Nunavut en mars 2016. Depuis leur adoption, les employeurs et les travailleurs ont eu la possibilité de se familiariser avec leur libellé. Alors que les agents de sécurité de la CSTIT collaboraient avec les employeurs et les travailleurs pour veiller à ce qu'ils comprennent le Règlement, des aspects nécessitant des clarifications ont été relevés. Certaines lacunes dans le mode d'application et l'orientation du Règlement ont aussi été cernées.

La CSTIT passe constamment en revue les lois qu'elle a le mandat d'e faire appliquer pour s'assurer de leur mise à jour et de leur adéquation avec le but dans lequel elles ont été créées. Les préoccupations exprimées par les intervenants sont notées et examinées pour voir s'il y a lieu de modifier des lois. Les questions soulevées dans les dossiers auxquels la CSTIT collabore avec les intervenants, ou dans le processus d'exécution des lois, sont également étudiées.

La CSTIT a dressé une liste de modifications possibles au Règlement en vue de régler quelques problèmes dégagés. Nous vous invitons à examiner les modifications proposées et à faire part de vos commentaires à la CSTIT. Le libellé actuel du Règlement se trouve aux liens ci-dessous :
Veuillez envoyer vos commentaires d'ici le 28 février 2018 à lawfeedback@wscc.nt.ca .

Si vous avez besoin de plus de temps pour fournir une rétroaction, veuillez nous en informer par courriel à l'adresse ci-dessus.

Pour commencer, consultez d'abord les modifications proposées.

Vous pouvez aussi consulter les modifications proposées en inuktitut, en inuinnaqtun et en anglais.
NOUVEL AN, NOUVEAU PLAN 


Un plan stratégique sert de feuille de route à une organisation. Le processus de planification stratégique exige d'une organisation qu'elle priorise des initiatives concurrentes afin de choisir quoi faire et quoi ne pas faire, et de s'assurer que ses actions cadrent avec   sa vision, sa mission et ses valeurs.
 
À la CSTIT, notre plan stratégique, qui s'inscrit dans un cycle quinquennal (auparavant triennal), est axé sur les objectifs à long terme et les mesures à prendre. Nous avons lancé notre premier plan quinquennal en 2018. Ce plan qui s'appuie sur les progrès réalisés depuis le précédent cycle triennal recense les facteurs contribuant à la réussite de la CSTIT et examine les domaines où il y a matière à amélioration. Combiné avec le plan général annuel, il établit les priorités organisationnelles et les engagements pris auprès des intervenants. À l'interne, il sert de base pour des plans opérationnels plus détaillés des divisions afin que les activités organisationnelles rejoignent notre vision - éliminer les maladies et les blessures professionnelles.
 
Deux priorités orienteront le travail de la CSTIT ces cinq prochaines années : faire progresser la culture de sécurité et offrir des services de qualité tout en produisant des résultats optimaux. Le plan stratégique 2018-2022 et le plan général 2018 sont approuvés par le conseil de gouvernance avant leur présentation aux intervenants, une perspective à laquelle nous nous réjouissons. Consultez notre  site Web pour lire notre plan stratégique en  inuktitut , en inuinnaqtun , en français ou en anglais .

             
CONCOURS DE VIDÉOS 2018 : OBJECTIF SÉCURITÉ



Au nom du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST), la CSTIT organise une fois de plus un concours annuel de vidéos pour les élèves des écoles secondaires et les organisations de jeunesse dans l'ensemble des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. La CSTIT gère le concours territorial avant l'envoi des vidéos gagnantes au CCHST, qui assure la tenue de l'événement à échelle nationale.

Ce concours, qui en est à sa sixième année, est ouvert à toutes les écoles secondaires et les organisations de jeunesse desservant des élèves de la 9e à la 12e année. Le thème retenu cette année est #ObjectifSécurité. La personne ou l'équipe ayant réalisé la vidéo gagnante remportera un prix de 1 000 $, et une somme supplémentaire de 1 000 $ sera remise à l'école ou à l'organisation de jeunesse la parrainant. Chaque équipe doit compter sur l'appui et la supervision d'un parrain de son école secondaire ou organisation de jeunesse.

Bien que leurs vidéos doivent porter sur la sécurité au travail, les élèves sont invités à être imaginatifs et créatifs pour le contenu et le message en soi. Qu'il s'agisse d'une trame dramatique, d'une animation filmée, de prises de vue image par image ou même d'un vidéoclip, toutes les idées et propositions sont bienvenues. Demandez-vous comment les travailleurs et les employeurs peuvent aider à créer un milieu de travail plus sécuritaire pour tous.

La date limite pour l'envoi des vidéos dans le cadre du concours #ObjectifSécurité 2018 est le 1er avril à 23 h 59 HNR.

Pour en savoir plus, notamment sur les règles et règlements ainsi que la marche à suivre pour envoyer une candidature, consultez notre page du concours de vidéos.
QUOI DE NEUF
PUBLICATIONS DE LA CSTIT : FAITS SAILLANTS

Calendrier 2018 de la CSTIT

Chaque année, la CSTIT produit un calendrier qui indique les jours fériés et d'autres dates et événements importants qui la concernent aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Si vous désirez des exemplaires de ce calendrier mural pour votre milieu de travail, écrivez-nous .


                 

Prévention des incendies
Conseils pour éviter les incendies accidentels

Les incendies accidentels sont inhabituels dans la plupart des milieux de travail. Il est facile de négliger les dangers courants qui peuvent déclencher de tels incendies. Voici quelques conseils d'ordre général à considérer pour prévenir les incendies accidentels, au travail comme à domicile :
  • Ne prélevez des liquides inflammables que dans les endroits exempts d'étincelles, de flammes et de toute autre source d'allumage.
  • Gardez tous les contenants de liquides inflammables fermés ou couverts lorsque vous ne les utilisez pas. Remettez les contenants dans leur aire d'entreposage désignée lorsque vous ne vous en servez plus.
  • Lorsque vous transvasez un liquide inflammable, réalisez une liaison électrique des deux contenants et une mise à la masse de l'un d'eux. Cela évitera l'accumulation d'électricité statique qui pourrait créer une étincelle et une vapeur inflammable.
  • Rangez tous les déchets de papier, les cartons et les matières combustibles similaires, et veillez à les mettre dans des poubelles qui leur sont réservées. L'accumulation de tels objets sur le sol ou dans d'autres zone de travail entraîne un risque d'incendie inutile.
  • N'utilisez l'équipement produisant des flammes ou des étincelles (soudeuses, chalumeaux, meuleuses, etc.) que dans les aires désignées.
  • Évitez d'accumuler des matériaux trop près des têtes d'extincteur, car cela risque de nuire à la capacité de disperser l'eau adéquatement au moment de se servir des gicleurs; il faut habituellement garder une distance d'au moins 18 po (45 cm) par rapport à la tête d'un extincteur.
  • Assurez-vous d'inspecter régulièrement les extincteurs d'incendie portatifs, et veillez à ce qu'ils soient remplis et accessibles en tout temps.
  • Vérifiez si les appareils de chauffage portatifs sont exempts de débris et bien rangés lorsqu'ils ne sont pas utilisés, et qu'ils ne sont pas branchés.
wscc.nt.ca   /  1.800.661.0792   *   wscc.nu.ca  /  1.877.404.4407