Transfert de la supervision des fonctions IANA à la communauté Internet mondiale à l'expiration du contrat avec le gouvernement des Etats-Unis
Le 1er octobre 2016, le contrat entre l'ICANN et l'Administration nationale des télécommunications et de l'information (NTIA) du Département du commerce des États-Unis relatif à l'opération des fonctions de l'Autorité chargée de l'adressage sur Internet (IANA), a officiellement expiré . Ce moment historique marque le transfert de la coordination et de la gestion des identificateurs uniques de l'Internet au secteur privé, un processus engagé et en cours depuis 1998.
 
Inscrivez-vous dès maintenant à l'appel trimestriel pour les parties prenantes qui aura lieu aujourd'hui !

Plus tard aujourd'hui, nous allons lancer un nouveau format d'appel trimestriel de l'ICANN pour les parties prenantes. Notre objectif est d'accroître la participation et de mieux faire comprendre les efforts de l'ICANN à l'échelle régionale. Nous mettrons l'accent sur la façon dont l'ICANN a mis en place la politique communautaire et nous ajouterons une section consacrée au Conseil d'administration et au travail fait dans une région spécifique. Le présent appel trimestriel se focalisera sur la communauté d'Asie-Pacifique (APAC), d'où l'horaire adapté à la région.
 
Inscrivez-vous ici.  L'appel est ouvert à tous. 
 
17 octobre à 20h00, heure d'été du Pacifique (PDT)
18 octobre à 03h00, temps universel coordonné (UTC) | à 11h00, heure de Singapour (SGT)
 
Un service d'interprétation simultanée sera disponible en arabe, chinois, anglais, français, portugais, russe et espagnol. L'appel sera enregistré et publié dans toutes les langues sur la page des rapports trimestriels. Lire l'annonce complète.
Prenez part à l'enquête sur la révision d'At-Large
  
Aidez At-Large à devenir une partie plus efficiente et efficace de la communauté de l'ICANN en participant à l'enquête sur la révision d'At-Large  qui sera ouverte jusqu'au 21 octobre 2016.
 
La révision d'At-Large est effectuée par ITEMS, agissant comme auditeur indépendant. L'enquête ne vous prendra que 15 à 20 minutes, et en nous faisant part de vos commentaires, vous contribuerez à la réussite de cet important processus de révision.
 
Pensez à transmettre cette information à vos collègues ! Lire l'annonce complète d'At-Large.
L'incendie d'un cargo affecte les équipements informatiques expédiés à destination de la 57e réunion de l'ICANN à Hyderabad

Les réunions de l'ICANN sont des événements techniques à grande échelle. Les micros, les écrans et les caméras ne sont que la pointe d'un iceberg. Sous la surface, il y a des milliers de câbles et des centaines de pièces d'équipement qui facilitent la connectivité et permettent la participation et le déroulement fluide des séances de l'ICANN. 
 
Malheureusement, certains de nos équipements ont récemment subi un incendie.

Que s'est-il passé ?
 
Le 1er septembre 2016, une explosion a provoqué un incendie sur un cargo qui se trouvait au quai à Hambourg, en Allemagne. Notre équipement technique pour la réunion publique était à bord. Nous avions deux conteneurs - un conteneur de 40 pieds et un autre de 20 pieds.
 
Il a fallu 150 pompiers travaillant pendant quatre jours pour éteindre l'incendie. Initialement, l'équipage du navire a essayé d'éteindre le feu et a subi des blessures légères. Personne d'autre n'a été blessé. Les rapports indiquent que les travaux de soudure dans la cale du navire ont causé l'accident.
 
Le navire avait quitté Helsinki (Finlande), après la 56e réunion de l'ICANN et l'équipement devait partir pour Hyderabad (Inde) via Mumbai.
 
Plus que 17 jours pour la 57e réunion de l'ICANN à Hyderabad  
   
Inscrivez-vous dès maintenant!

Si vous prévoyez d'assister à la 57e réunion de l'ICANN à Hyderabad, enregistrez-vous et faites les arrangements nécessaires pour obtenir votre visa dès que possible. Pour vous aider à naviguer dans le processus d'obtention du visa, l'ICANN a publié une Foire aux questions sur le site web de sa 57e réunion. Chaque région étant différente, nous vous invitons à contacter la représentation diplomatique ou consulaire de l'Inde la plus proche de chez vous pour voir si vous pouvez obtenir un visa de conférence à temps pour la réunion. 
 
Nous espérons vous retrouver à Hyderabad !
 
Participation à distance

Vous ne pouvez pas assister à la 57e réunion de l'ICANN à Hyderabad en personne ? Vous pouvez participer à distance
Inscription ouverte ! Appel à candidatures pour le programme de bourses et le programme NextGen pour la 58e réunion de l'ICANN

Êtes-vous intéressé à participer au programme NextGen@ICANN ou au  programme de bourses pour la 58e réunion de l'ICANN ?L'ICANN accepte désormais les candidatures pour sa 58e réunion publique qui se tiendra du 11 au 16 mars à Copenhague, au Danemark.  Les candidats retenus seront annoncés sur le site web de l'ICANN.
 
La date limite de réception de candidatures pour le programme de bourses de la 58e réunion de l'ICANN est le 21 octobre 2016. Les candidats retenus seront annoncés le 12 décembre 2016. Lisez l' annonce et déposez votre candidature ici.
 
La date limite de réception de candidatures pour le programme NextGen@ICANN58 est le 4 novembre 2016. Les candidats retenus seront annoncés le 2 décembre 2016.  Lisez l'annonce et déposez votre candidature ici.
Dave Piscitello prend la parole à un panel du Forum européen de la cybersécurité 2016.
L'ICANN parraine le Forum européen de la cybersécurité à Cracovie, Pologne

Pour la deuxième fois, l'Institut de Kosciuszko a organisé le Forum CYBERSEC à Cracovie, Pologne. L'événement, d'une durée de deux jours, est l'un des plus importants de la région dans le domaine de la cybersécurité. La conférence vise à devenir une plate-forme pour les discussions intercommunautaires et les recommandations sur des questions relatives à la cybersécurité, et contribue de ce fait à renforcer la coopération entre les pays d'Europe centrale. Des gouvernements, des organisations intergouvernementales, des entreprises et des représentants de la communauté technique ont répondu présent à ce Forum.
 
L'ICANN y a été représentée par Dave Piscitello, membre de l'équipe de l'ICANN chargée de la sécurité, la stabilité et la résilience. Dave a participé à deux tables rondes qui ont abordé la question de la cybersécurité. Il a également expliqué comment le modèle multipartite de l'ICANN contribue à renforcer la sécurité du système des noms de domaine. 
 
CYBERSEC fut l'un des nombreux événements auxquels Dave Piscitello a participé dans le cadre de sa tournée éclair en Europe de l'Est, dont il a récemment parlé dans un billet de blog.
Michael Yakushev prend la parole au Forum géorgien sur la gouvernance de l'Internet.
L'équipe de l'ICANN se déplace en Géorgie pour une semaine d'événements autour de l'Internet  

Pendant la première semaine de septembre, l'équipe locale de l'ICANN s'est rendue à Tbilissi (Géorgie), pour participer à deux événements consacrés à la gouvernance de l'Internet et aux noms de domaine. L'ICANN se félicite du rôle joué dans ces deux manifestations, qui a consisté à aider les organisateurs à développer des contenus et à mettre à leur disposition des orateurs qualifiés et des documents pertinents .
  • Le 5 septembre, le Forum géorgien sur la gouvernance de l'Internet (GeoIGF) a convoqué de nombreux participants locaux et internationaux. Le Forum a donné lieu à des débats animés et à des présentations d'études de cas intéressantes. Les hôtes et les organisateurs ont réussi à rassembler un large éventail de partenaires et de sponsors du secteur gouvernemental, du secteur privé, de la communauté technique et de la société civile.
  • Du 7 au 8 septembre, les bureaux d'enregistrement des ccTLD régionaux ont participé à la Conférence internationale pour les registres et les bureaux d'enregistrement ccTLD de la Communauté d'États indépendants (CEI) et d'Europe centrale et orientale (TLDCON 2016). Les séances avaient pour objectif d'encourager les interactions entre les bureaux d'enregistrement et les opérateurs de registre de la région. 
À la Conférence TLDCON, l'équipe régionale de l'ICANN a profité de l'occasion pour présenter à la communauté la stratégie de l'ICANN pour la région. Lors de l'événement, les organisations d'Internet ont présenté aux principaux fournisseurs de services de messagerie et de réseaux sociaux une pétition pour que les noms de domaine internationalisés (IDN) puissent être utilisés dans leurs systèmes.
 
Les représentants de l'ICANN présents à l'événement étaient : Michael Yakushev (vice-président en charge de la relation avec les parties prenantes en Europe orientale, Russie et Asie centrale), Alexandra Kulikova (responsable de la relation avec les parties prenantes mondiales en Europe orientale et Asie centrale), John Crain (directeur de la sécurité, la stabilité et la résilience ), Luna Madi (directrice de la communication dans la région EMEA) et Mukesh Chulani (responsable principal des services aux bureaux d'enregistrement).  
Félicitations à hoster.by !
hoster.by devient le premier bureau d'enregistrement accrédité par l'ICANN en Biélorussie

Le 23 septembre, hoster.by, le gestionnaire du domaine de premier niveau géographique (ccTLD) .by de la Biélorussie depuis 2012, a rejoint les plus de 2 000 bureaux d'enregistrement accrédités par l'ICANN.
 
Michael Yakushev, vice-président de l'ICANN en charge de la relation avec les parties prenantes en Europe orientale, Russie et Asie centrale, a déclaré dans son allocution de bienvenue : « Nous sommes heureux d'accueillir une nouvelle société de Biélorussie dans la famille des bureaux d'enregistrement des domaines génériques de premier niveau (gTLD) accrédités par l'ICANN. Cela implique de nouvelles perspectives de développement pour les sociétés biélorusses et la possibilité pour d'autres utilisateurs biélorusses d'enregistrer des noms de domaine . Plus il y aura de bureaux d'enregistrement dans la région, plus les opportunités seront nombreuses et plus la sécurité et la stabilité de l'Internet mondial seront renforcées ».
 
L'ICANN organise un stage de formation consacré à la sécurité en Biélorussie

Le 13 septembre, l'ICANN a organisé une journée de formation à Minsk, en Biélorussie, consacrée à l'investigation des cas d'abus et d'utilisation malveillante du DNS et adressée aux professionnels de l'application de la loi. Organisé pour la première fois par l'ICANN en Europe orientale et Asie centrale, le stage a connu un grand succès. John Crain, directeur de la sécurité, la stabilité et la résilience de l'ICANN a expliqué quels sont les principaux outils, stratégies et techniques utilisés par les experts en sécurité de l'information pour identifier les cas d'utilisation abusive du système des noms de domaine (DNS) et les cas d'enregistrement frauduleux de noms de domaine, d'adresses ou de systèmes d'hébergement. Les présentations et les études de cas ont aidé les participants à apprendre comment collecter des informations pour les enquêtes criminelles. Nous serons ravis d'organiser des stages de formation similaires en Biélorussie et dans d'autres pays de la région.
L'édition du mois de septembre du bulletin électronique russe CyberPulse consacrée à la transition de l'IANA

Le groupe de réflexion du registre d'intérêt public (PIR), basé à Moscou, consacre un numéro de son bulletin électronique CyberPulse à la transition des fonctions de l'Autorité chargée de la gestion de l'adressage sur Internet (IANA). La publication donne un bref aperçu de l'histoire des fonctions IANA et présente des textes d'opinion et des analyses de plusieurs groupes de parties prenantes. Michael Yakushev, Alexandra Kulikova et Patrick Jones de l'ICANN ainsi que Tatiana Tropina, membre de la communauté de l'ICANN, ont contribué à ce numéro.
 
Michael Yakushev, vice-président en charge de la relation avec les parties prenantes en Europe orientale, Russie et Asie centrale a signalé : « Le large débat public sur la transition de la supervision de l'IANA a démontré la remarquable efficacité du modèle multipartite. Le processus a été difficile ; il a fallu du temps pour les échanges d'opinions entre les parties prenantes. Mais nous avons réussi, ce qui prouve que le modèle multipartite est un succès. Les procédures suivies par la communauté au cours de la transition de la supervision de l'IANA peuvent également être utiles pour résoudre des problèmes dans d'autres domaines liés à la politique internationale et à la sécurité ».
 
Lire l' interview complète avec Michael Yakushev.
Baher Esmat  (à droite) rejoint un panel de discussion sur l'avenir de la gouvernance de l'Internet dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).
L'ICANN participe au Sommet pour le renforcement des capacités au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Le premier Sommet sur la gouvernance de l'Internet (IG) dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (Sommet iGmena 2016 ) s'est tenu à Tunis (Tunisie), du 30 septembre au 2 octobre 2016. Le Sommet a rassemblé plus de 100 activistes des droits de l'homme et des droits numériques, des journalistes, des experts techniques, des ONG et d'autres parties prenantes. Durant ces trois jours, les participants ont pris part à des discussions ouvertes sur des thèmes liés à la gouvernance de l'Internet dans la région MENA : les droits de l'homme, la vie privée en ligne, la protection des données, le développement durable, les questions liées à l'infrastructure et à l'accès, l'innovation et l'entrepreneuriat.
 
Baher Esmat, vice-président de l'ICANN en charge de la relation avec les parties prenantes au Moyen-Orient, a été invité à participer à un panel de discussion sur l'avenir de la gouvernance de l'Internet dans la région MENA. Les sujets abordés concernaient l'impact de l'évolution politique, économique et sociale actuelle sur l'écosystème global de gouvernance de l'Internet dans la région. Les membres du panel ont identifié certains défis majeurs et ont échangé leurs points de vue sur les meilleurs moyens de les relever. Ils ont encouragé la collaboration à travers des plateformes telles qu'iGmena pour renforcer la gouvernance de l'Internet dans la région.
 
L'événement est le fruit du programme iGMENA, créé en 2012. Ce programme, considéré pionnier pour le renforcement des capacités dans le domaine de la gouvernance de l'Internet au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, vise à promouvoir les principes d'un Internet ouvert, sûr et interopérable.
L'ICANN, le gouvernement africain et les leaders de l'industrie Internet participent à un panel de discussion lors de l'iWeek en Afrique du Sud.
 
De gauche à droite : Vika Mpisane (PDG de ZADNA, l'Autorité du nom de domaine .ZA), Dr Elham Ibrahim (commissaire à l'infrastructure et à l'énergie à la Commission de l'Union africaine), Dr Siyabonga Cwele (ministre des télécommunications et des services postaux de l'Afrique du sud), Pierre Dandjinou (vice-président de l'ICANN en charge de la relation avec les parties prenantes en Afrique), Lucky Masilela (PDG de ZACR, l'opérateur de registre de l'extension .ZA).

L'ICANN partenaire de l'iWeek en Afrique du Sud

Du 19 au 23 septembre, la conférence annuelle de l'industrie de l'Internet en Afrique du Sud, iWeek , a fêté son 15e anniversaire à Johannesburg. Pierre Dandjinou, vice-président de l'ICANN en charge de la relation avec les parties prenantes en Afrique,a pris la parole dans les panels dédiés au programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD) et aux ressources critiques de l'Internet. L'événement a proposé aux participants des présentations sur différents sujets, des tables rondes, des ateliers, des expositions et des opportunités de réseautage.
 
Focalisé habituellement sur les représentants de l'industrie de l'Internet, l'événement « iWeek » a été organisé cette année en partenariat avec le ministère des télécommunications et des services postaux de l'Afrique du Sud. Cette collaboration souligne l'importance du travail conjoint entre l'industrie et le gouvernement sur des sujets liés à l'Internet.
 
Le lancement du point d'échange Internet de Johannesburg (JINX) a été un événement symbolique important, dans la mesure où il s'agit d'un point d'échange Internet régional soutenu par l'Union africaine. JINX dessert la Communauté de développement d'Afrique australe et l'Afrique dans son ensemble.
 
La conférence a été co-organisée par l'Association des fournisseurs de services Internet (ISPA), l'opérateur du point d'échange Internet pour l'Afrique du Sud (INX-ZA), l'Autorité du nom de domaine .ZA (ZADNA), et l'opérateur de registre de l'extension .ZA (ZACR).
 
Écoutez la présentation de Pierre Dandjinou lors de la cérémonie d'ouverture d'iWeek.
Des participants venus de 10 pays assistent à la cérémonie d'ouverture de la deuxième édition de la Semaine africaine de formation de formateurs.
Stage de formation de formateurs à Burkina Faso

Du 29 août au 1er septembre, 30 participants venus de 10 pays différents ont assisté à la deuxièmeédition de la Semaine africaine de formation de formateurs consacrée à la gouvernance de l'Internet. Le stage s'est focalisé sur l'histoire de l'Internet, les organisations dans l'écosystème de l'Internet, la gouvernance de l'Internet, les innovations et les études de cas.
 
L'événement a conclu avec les présentations des participants sur les projets qu'ils envisageaient de mettre en œuvre dans leurs institutions et pays respectifs. Parmi ces projets, certains étaient liés à l'introduction de la gouvernance de l'Internet dans les programmes des établissements d'enseignement supérieur.
 
Le stage a été organisé par l'Initiative TIC et Citoyenneté ( ITICC ) de Burkina Faso en collaboration avec le ministère du développement de l'économie numérique et des postes, l'Autorité de régulation du Burkina Faso, l'ICANN, l'Internet Society (ISOC), le Centre d'information du réseau africain (AFRINIC), l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Agence nationale pour la promotion des TIC (ANPTIC).
L'ICANN parraine le Colloque sur les logiciels libres et gratuits en Ouganda

L'ICANN a parrainé le Colloque africain sur les logiciels libres et gratuits et l'espace commun 
numérique ( IDLELO7 ) , qui s'est tenu à Kampala, en Ouganda, du 22 au 24 août. Plus de 250 délégués venus de 10 pays ont participé à l'événement, auquel ont également assisté le ministre des technologies de l'information et des communications (TIC) et le ministre de l'éducation de la République d'Ouganda.
 
Les discussions se sont focalisées sur les meilleurs moyens pour l'Afrique de tirer profit d'un Internet mondial, libre, ouvert et sans frontières, ainsi que sur le potentiel des technologies « open source » et « open data » pour faire augmenter la contribution de la filière Internet au PIB de l'Afrique . L'ICANN a invité la Société pour les logiciels libres et l'open source (FOSS) à rejoindre ses unités constitutives, en insistant sur le fait que l'Internet a besoin de différentes voix et d'un travail basé sur la collaboration et la responsabilité collective de toutes les parties prenantes.
 
Le séminaire a été organisé par la Fondation africaine sur les logiciels libres et l'open source (FOSSFA) et par la Commission nationale des technologies de l'information d'Ouganda (NITA-U).
Farzaneh Badiei
Chercheur associé à l'Institut Alexander von Humboldt pour Internet et la société (HIIG) et membre du Comité exécutif de l'unité constitutive des entités non commerciales (NCUC)
 
Titulaire d'une formation en droit et gouvernance de l'Internet, j'ai commencé à assister aux réunions de l'ICANN en 2013, grâce à son programme de bourses. Même si le programme est une bonne introduction à l'ICANN, pendant un certain temps j'ai eu l'impression de circuler dans une espèce de labyrinthe. Heureusement, à chaque coin de rue, des thèmes en rapport avec ma formation captaient mon attention et m'incitaient à m'impliquer. La structure de l'ICANN et son modèle basé sur des unités constitutives encouragent les bénévoles à évoluer au sein de l'organisation et à occuper des postes de direction .  J'ai ainsi rejoint l'unité constitutive des entités non commerciales (NCUC), participé petit à petit à plusieurs groupes de travail, et en 2015 j'ai été élu pour faire partie du Comité exécutif de la NCUC .
 
Mon travail au sein de l'ICANN me permet de soulever des questions qui affectent les utilisateurs de ma région et du monde entier. Bien entendu, il y a toujours des hauts et des bas. Il faut souvent aborder des problèmes de gouvernance et de communication très compliqués, et nous ne parvenons pas toujours à être efficaces et à faire fonctionner les politiques .  Mais je ne peux penser à aucune autre organisation qui, comme l'ICANN, porte une attention aussi particulière aux commentaires (positifs et négatifs) de la communauté.
 
Le simple fait que toute personne, quel que soit son parcours professionnel, puisse contribuer au travail de l'ICANN rend cette organisation tout à fait unique. Nous pouvons faire bouger les choses ici et c'est ça qui me motive. 
Le RSSAC publie une déclaration sur l'indisponibilité d'un seul serveur racine

Dans une déclaration récente, le Comité consultatif du système des serveurs racine (RSSAC) passe en revue les informations concernant les architectures actuelles, la disponibilité des serveurs racine et les pannes de courte durée (heures ou jours) causées par des erreurs administratives ou des attaques. Se basant sur les informations disponibles à ce jour, le RSSAC a conclu que l'indisponibilité d'un seul serveur racine n'entraînerait pas des problèmes de stabilité immédiats pour le système de serveurs racine et pour l'Internet qui en dépend.
Commentaires du SSAC sur les lignes directrices pour le panel chargé de mettre en place le processus élargi de révision de similarité de chaînes (EPSRP)

Le 31 août 2016, le Comité consultatif sur la sécurité et la stabilité (SSAC) a publié le «  SAC084 : commentaires du SSAC sur les lignes directrices pour le panel chargé de mettre en place le processus élargi de révision de similarité de chaînes (EPSRP) dans le cadre de la procédure accélérée d'établissement de noms de domaine internationalisés (IDN) pour des extensions de premier niveau géographiques (ccTLD)  ». Ce commentaire se concentre spécifiquement sur l'EPSRP ainsi que sur certains points très simples qui ont été identifiés lors d'une revue des lignes directrices proposées.  
At-Large publie un document d'information concernant les dossiers de politiques suivis par la communauté At-Large

Dans le cadre d'un effort conjoint entre les membres de la communauté At-Large et le personnel de l'ICANN en charge des politiques, At-Large a publié un document intitulé «  Dossiers de politiques suivis par la communauté At-Large : pourquoi les utilisateurs finaux devraient s'y intéresser » . Le document d'information présente un aperçu des 12 dossiers auxquels la communauté At-large a contribué, allant de la responsabilité et la transparence de l'ICANN jusqu'au WHOIS et le service d'annuaire de données d'enregistrement. Le document explique aussi dans quelle mesure chacun de ces dossiers affecte les utilisateurs finaux et vise à faire comprendre le travail d'At-Large à un nombre croissant d'utilisateurs tout en les encourageant à y participer. Les membres d'At-Large ont largement partagé ce document d'information à des fins de sensibilisation et de renforcement des capacités. 
Le conseil de la GNSO approuve des améliorations

Lors de sa réunion du 1er septembre 2016, le conseil de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) a voté l'adoption de modifications aux procédures opérationnelles de la GNSO relatives aux motions et aux élections du président et du vice-président, tel que proposé par le Comité permanent de la GNSO chargé de la mise en œuvre des recommandations (SCI). En ce qui concerne les motions, le SCI a proposé une nouvelle section où seront enregistrées les procédures informelles utilisées actuellement par la GNSO. Pour les élections du président et du vice-président, le SCI a proposé des modifications mineures concernant l'éligibilité et une nouvelle section décrivant les procédures pour quatre scénarios correspondant à l'élection du président et à la sélection de vice-présidents par intérim. Après la finalisation de ces deux tâches, le conseil de la GNSO a décidé de dissoudre le SCI. 
Alan Greenberg occupera le poste de président du Comité consultatif At-Large pour un nouveau mandat d'un an.
Alan Greenberg réélu président d'ALAC 
 
Le Comité consultatif At-Large (ALAC) a réélu son président en exercice Alan Greenberg pour un nouveau mandat d'un an qui prendra effet à compter du 9 novembre 2016. Suite à l'appel à nominations lancé en août 2016, Greenberg a été le seul candidat en lice. Il a accepté  la n omination et a été réélu par acclamation.
 
Depuis le 16 octobre 2014, Greenberg dirige l'ALAC avec l'accent mis sur un ensemble de domaines critiques liés à l'efficacité organisationnelle de la communauté At-Large. Parmi des exemples de ce travail figurent la clarification des critères d'accréditation des structures At-Large et leurs attentes en termes de participation, la mobilisation des membres d'At-Large pour accroître leur participation à l'élaboration de politiques, et le renforcement du rôle de l'ALAC au sein de l'ICANN.
 
En particulier, Alan a joué un rôle majeur dans l'implication de l'ALAC aux processus de transition de la supervision des fonctions IANA et de renforcement de la responsabilité de l'ICANN. Ces domaines de travail resteront des priorités de l'ALAC pendant le prochain mandat de Greenberg.
Suivez les dernières actualités sur RIPE Labs

RIPE Labs est un site web conçu pour encourager l'engagement et la collaboration. Les membres de la communauté RIPE (réseaux IP européens) peuvent l'utiliser pour publier des recherches, des contenus ou des outils qu'ils souhaitent partager avec leurs pairs. Le Centre de coordination du réseau RIPE y partage aussi régulièrement ses propres idées et propositions. Si vous souhaitez présenter un article, envoyez un courriel à labs@ripe.net .  
New Consolidated "Calls to Action" Page Launched

L'avis des parties prenantes est un aspect essentiel du processus multipartite et un élément incontournable de notre engagement en faveur de la responsabilité et de la transparence. Lorsque la communauté a demandé un moyen plus pratique pour fournir des commentaires sur les appels à l'action en cours, nous l'avons écoutée. Nous avons mis en place une nouvelle page web qui regroupe tous les commentaires publics et les consultations opérationnelles. Nous vous encourageons à ajouter cette page à vos favoris et à partager vos points de vue. Nous continuons d'étudier des moyens d'améliorer l'expérience des utilisateurs. Écrivez-nous à public-comment@icann.org et dites-nous ce que vous en pensez. 
Check Out New Registrar Training Resources!

New registrar training content on a variety of popular topics is now available in Chinese, English, French, Spanish and Russian. Do you need to brush up on the transfer policy and change of registrant procedures? Want to know more about the Uniform Domain Name Dispute Resolution Policy or WHOIS?  If so, visit learn.icann.org to review the material and test your knowledge with quizzes in the language of your choice.

Now Available - Final Results of Phase Two of Global Registrant Survey

How can we determine the success of the New Generic Top-Level Domains (gTLD) Program? "Global Registrant Survey Phase Two" is one of a number of studies that will play an important role in assessing the program. The study examines domain name registrants' perceived sense of trust, choice and experience in the current domain name landscape. Findings will serve as inputs for a community-based review team that will assess the New gTLD Program in terms of competition, consumer trust and consumer choice. View the study.
How Are Companies Using New gTLDs?
 
More than 30 new gTLD case studies are now available. Each study highlights the background of a gTLD, what makes it unique and how it's being used. As part of ICANN's global effort to raise awareness of new gTLDs, all registries are invited to partner with us to develop case studies.  Read case studies , or if you would like to tell the story of your new gTLD, email  gdd-communications@icann.org with "Case Study ­ [your gTLD]" in the subject line.
Seven New gTLDs delegated in September 2016

monster
rogers
fido
wow
observer
dvr

For the full list of new gTLDs delegated in September 2016, click here.
Rejoignez-nous à ces prochains événements dans la région EMEA :
  En savoir plus sur la participation de l'ICANN aux événements dans votre région.