Félicitations aux lauréates 2021 du
Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers de
Myélome Canada :
Nathalie Lachapelle, Marie-Pier Lecours-Cyr, Myriam Hébert, Anne-Marie Châtelain 
et Édith Cartier
Comme vous le savez peut-être, nous célébrons cette semaine, du 10 au 16 mai, la Semaine nationale des soins infirmiers. C’est l’occasion de rendre hommage à tous les infirmiers et infirmières du Canada, et partout ailleurs dans le monde, pour leur travail incroyable. Maintenant plus que jamais, nous souhaitons leur exprimer toute l’admiration et la gratitude que nous avons pour eux. Leur dévouement, leur compassion et leur force inébranlable nous procurent le soutien dont nous avons besoin durant cette période difficile que nous traversons tous, où que nous soyons sur la planète.

Le 12 mai, jour de l’anniversaire de Florence Nightingale, il est de tradition, ici chez Myélome Canada, de vous présenter le lauréat ou la lauréate de l’année du Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers de Myélome Canada. Ce prix prestigieux souligne le travail d’infirmiers et d’infirmières du Canada qui font preuve d’excellence en soins infirmiers grâce à leur leadership, leur capacité à travailler en équipe, leur passion et leur engagement envers l’avancement des soins destinés aux patients atteints d’un myélome. 
Nous avons l'honneur de remettre le Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers 2021 à l’équipe de recherche clinique sur le myélome multiple de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont :
Nathalie Lachapelle
Marie-Pier Lecours-Cyr
Myriam Hébert
Anne-Marie Châtelain
Édith Cartier
Au fil des dernières années, l’équipe de recherche clinique de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont au Québec s’est bâti une réputation unique, grâce à de nombreux projets de recherche innovants. Les cinq infirmières de l’équipe de recherche clinique que nous voulons honorer aujourd’hui, ont vite fait de se démarquer par leur excellence dans leur pratique, tant au niveau clinique que relationnelle. L’amélioration de la qualité de vie et de la survie des patients atteints d’un myélome est au cœur de toutes leurs interventions, et elles contribuent chacune à leur façon à non seulement améliorer les soins, mais à favoriser l’interaction multidisciplinaire et le partage de connaissance nécessaire au progrès des patients et de la recherche.
Avec la création de la Chaire Myélome Canada sur le myélome multiple de l’Université de Montréal à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont en 2012, l’équipe de recherche clinique et Myélome Canada ont développé une relation privilégiée. À travers les années, l’équipe de recherche clinique s’est impliquée dans de nombreuses initiatives éducatives de Myélome Canada et des groupes de soutien du Québec.

Grâce à leur participation à de divers événements, tels que des webinaires, des InfoSessions, et des rencontres de groupes de soutien, l’équipe a travaillé activement à informer, éduquer et outiller adéquatement les patients atteints d’un myélome et leurs proches.
De gauche à droite, parmi les personnes présentes au lancement de la Chaire de recherche sur le myélome multiple de Myélome Canada à l’Université de Montréal : Kevin Leshuk Dre Manon Boily, Dr Richard LeBlanc, John Lemieux (co-fondateur de Myélome Canada), Dr Guy Breton et Dre Hélène Boisjoly.
Absent sur la photo : Aldo Del Col (co-fondateur de Myélome Canada)
L’étendue de leur collaboration est allée bien au-delà des activités éducatives. Au fil du temps, l’équipe de recherche clinique s’est impliquée dans nos évènements de collectes de fonds, lors d’événements communautaires, et s’est aussi démarquée par son implication via les médias sociaux répondant aux nombreuses questions des patients et de leurs proches.
La réalité de la pandémie
La pandémie de la COVID-19 a touché fortement les réseaux de santé du monde entier. Au Canada, le Québec fait partie des provinces qui ont été les plus touchées et dont le système de santé a été affecté de manière importante. L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont se trouve parmi les secteurs qui ont été classés comme étant les plus « chauds » de l’île de Montréal, en raison d’une flambée des cas et des hospitalisations.

C’est dans ce contexte que l’équipe de recherche clinique sur le myélome multiple de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont a dû piloter des travaux de recherche, essentiels à la survie de plusieurs patients atteints d’un myélome multiple. L’équipe a connu un impact direct pour chacune des études cliniques en cours, faisant face à une réduction importante de leurs activités de recherche.

Cette gymnastique a entraîné des conséquences allant à l’encontre de la nature même de leur travail de recherche, tels le report ou la modification d’études cliniques, voire même la fermeture prématurée de certaines. Nathalie Lachapelle, Marie-Pier Lecours-Cyr, Myriam Hébert, Anne-Marie Châtelain et Édith Cartier ont fait face à de très grands défis humains et logistiques.
Ces cinq femmes que nous honorons aujourd’hui ont démontré un leadership remarquable en ajustant leur pratique aux nombreux changements faits dans l’organisation de leur travail, adaptant leurs approches à cette nouvelle réalité, effectuant des suivis hors normes, modifiant régulièrement les plans de traitements, et ce sans jamais cesser d’accompagner et de soutenir les patients et leurs familles à travers le processus.
Les turbulences vécues n’ont pas eu raison de leur passion et leur engagement envers l’avancement des soins destinés aux patients atteints d’un myélome ni envers les activités éducatives destinées à notre communauté. Bien au contraire, leur capacité à travailler en équipe les a amenés à se dépasser et à trouver des solutions afin que les patients reçoivent les soins et les informations dont ils avaient besoin.
Nathalie Lachapelle, Marie-Pier Lecours-Cyr, Myriam Hébert, Anne-Marie Châtelain et Édith Cartier, nous sommes fiers de vous remettre le Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers 2021 en tant qu’équipe, afin que vous puissiez vous remémorer le travail formidable que vous avez accompli au sein de l’équipe de recherche clinique de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont au cours des dernières années.

Votre travail est inestimable et votre implication envers les patients, la recherche et Myélome Canada est indispensable à l’amélioration de la qualité et la durée de vie des personnes touchées par le myélome.

Félicitations à toute l’équipe ! Merci de nous aider à maîtriser le myélome.
Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers 
Le Prix commémoratif Marion State pour l’excellence en soins infirmiers de Myélome Canada reconnaît l’excellence en soins infirmiers aux patients atteints d’un myélome. Cette plaque est remise chaque année à une infirmière ou un infirmier canadien ayant fait preuve de distinction et de leadership dans les soins aux patients atteints d’un myélome multiple.

Le prix a été créé en reconnaissance des contributions exceptionnelles de Marion State à la communauté canadienne du myélome. Marion State a reçu un diplôme en soins infirmiers de l’Hôpital général de Toronto en 1966, puis un baccalauréat en soins infirmiers de l’Université Ryerson de Toronto. En 1996, elle apprend qu’elle est atteinte d’un myélome et décide, deux ans plus tard, de fonder un groupe de soutien pour les patients atteints d’un myélome multiple dans la grande région de Toronto. Il s’agit du premier groupe du genre à avoir vu le jour au Canada. Marion a continué de mener une vie active jusqu’à sa mort, en 2012.

Cliquez ici pour plus d'information sur ce prix.
Marion State
Suivez-nous sur les médias sociaux pour obtenir les nouvelles les plus actuelles.