Pensions Update banner
FSRA requires honesty and integrity from life agent candidates and course providers
In this eblast
April 2021 (Le français suit)
Yellow line element
The Financial Services Regulatory Authority of Ontario (FSRA) requires all insurance agent candidates taking the Life Licence Qualification Program (LLQP) exam to act with honesty and integrity.
 
FSRA has been notified about candidates suspected of cheating on the LLQP exam. A candidate may be suspected of cheating if:

  • They repeatedly look beyond the monitor, around the room or under their desk;

  • There are other people in their testing area (candidates requiring special assistance must let the exam proctor know in advance);

  • They do not cease prohibited behaviour after they have been provided a warning by the proctor.

We are investigating the issue and will take appropriate action. LLQP exam writers must follow virtual examination protocols, regardless of where they take the exam. FSRA does not grant a licence to anyone caught cheating on the LLQP.
 
FSRA also expects all insurers, managing general agencies and LLQP course providers to ensure integrity throughout the life agent certification process. All organizations providing space for those writing the LLQP modules must employ a proctor to monitor the candidate and report suspicious behaviour to FSRA immediately. FSRA authorizes all LLQP course providers. Those who are enabling unethical behavior during exams will lose their accreditation status with FSRA.
 
To protect consumers and maintain public confidence in the Insurance sector, FSRA requires all stakeholders to do their part.
FSRA is continuing to work with those we regulate to ensure financial safety, fairness and choice for consumers and members. Learn more at www.fsrao.ca.

Please note: If you are a regulated licensee/registrant, regardless of whether or not you subscribe to e-communications, you will automatically receive important information from FSRA via the e-mail address you have provided. More importantly, as a regulated licensee/registrant, you will not be able to unsubscribe from these important email communications.
Pensions Update banner
L’ARSF exige que les candidats agents d’assurance-vie et les prestataires de cours fassent preuve d’honnêteté et d’intégrité
Dans ce publipostage
Avril 2021
Yellow line element
L’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF) exige que tous les candidats agents d’assurance qui passent l’examen du Programme de qualification en assurance de personnes (PQAP) agissent avec honnêteté et intégrité.
 
L’ARSF a été informée que certains candidats pourraient avoir triché à l’examen du PQAP. Les candidats peuvent être soupçonnés de tricherie dans les situations suivantes :

  • à plusieurs reprises, ils regardent autour de la pièce ou sous leur bureau, ou regardent une autre personne que le surveillant;

  • d’autres personnes se trouvent dans la zone qui leur est attribuée pour passer l’examen (les candidats qui nécessitent une aide particulière doivent le mentionner à l’avance au surveillant d’examen);

  • ils n’ont pas changé leur comportement interdit après avoir reçu un avertissement du surveillant.

Nous enquêtons sur la situation et prendrons les mesures appropriées. Les candidats qui passent l’examen du PQAP doivent respecter les protocoles d’examen virtuel, peu importe où ils se trouvent. L’ARSF n’accordera aucun permis aux candidats qui se feront prendre à tricher lors d’un examen du PQAP.
 
L’ARSF s’attend également à ce que tous les assureurs, les agences générales et les prestataires de cours du PQAP assurent l’intégrité de l’ensemble du processus de certification des agents d’assurance-vie. Toutes les organisations qui permettent aux candidats de passer des examens de modules du PQAP dans leurs locaux doivent fournir un surveillant lors des examens et doivent signaler immédiatement tout comportement douteux à l’ARSF. L’ARSF est l’organisme qui accorde les autorisations à tous les prestataires de cours du PQAP. Les prestataires qui tolèrent les comportements contraires à l’éthique durant les examens perdront leur statut d’organisme d’accréditation approuvé par l’ARSF.
 
Pour protéger les consommateurs et conserver la confiance du public dans le secteur de l’assurance, l’ARSF demande à tous les intervenants de faire leur part.
L’ARSF poursuit sa collaboration avec ceux qu’elle régit afin de veiller à la sécurité financière, à l’équité et aux choix offerts aux consommateurs et aux membres. Pour en savoir plus : www.fsrao.ca.
 
Remarque : Si vous êtes un ou une titulaire de permis ou déclarant(e) touché(e) par la réglementation, que vous soyez inscrit(e) ou non aux communications électroniques, vous recevrez automatiquement des renseignements importants de l'ARSF à partir de l'adresse électronique que vous avez fournie. De plus et surtout, à ce titre, vous ne pourrez pas vous désinscrire de ces importantes communications envoyées par courriel.