Faire des vagues
30 juin 2017
Dans cette  édition de Faire des vagues :
A
Sincères remerciements à David Ullrich
David Ullrich, directeur exécutif de l'Alliance depuis les débuts de l'organisme, quittera pour se concentrer sur de nouveaux défis et aventures le 30 juin 2017. L'équipe de l'Alliance désire exprimer ses plus sincères remerciements à David pour son leadership, pour son rôle de mentor et d'enseignant au cours des 14 dernières années. David restera disponible à titre de conseiller et conservera son adresse courriel de l'Alliance, à laquelle vous pourrez le rejoindre.

B
Assemblée annuelle et congrès 2017 à Montréal
Les 130 membres de l'Alliance étaient invités à participer aux festivités du 375eanniversaire de la Ville de Montréal au cours de la 14e édition de l'assemblée annuelle et congrès, sous la présidence de M. Denis Coderre, maire de Montréal. Le thème des partenariats stratégiques a rassemblé plusieurs intervenants des municipalités, des Premières Nations, du secteur académique et du secteur privé afin de discuter de partenariats importants entre ces différentes entités pour la protection et la restauration des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Cliquez ici pour le sommaire complet de l'événement et cliquez ici  pour des photos, présentations et résolutions adoptées.

C
Lancement du Collaboratif de réduction du phosphore dans la rivière Thames
Le Collaboratif de réduction du phosphore dans la rivière Thames, un projet de l'Alliance et de l'Ontario Federation of Agriculture financé par le programme Cultivons l'avenir 2, vise à développer des outils novateurs, des pratiques et des technologies afin d'aider les agriculteurs et les municipalités à réduire l'écoulement de phosphore et les efflorescences algales dans le bassin versant de la rivière Thames, dans le sud-ouest de l'Ontario, qui se jette dans le lac Érié. Le projet a été officiellement lancé lors d'une conférence de presse le 27 juin dernier. Pour plus d'information (en anglais) cliquez ici  ou visitez le site web spécifique au   www.thamesriverprc.com .

D
Le Canada interdit les microbilles
À partir du 1er janvier 2018, grâce au Règlement sur les microbilles dans les produits de toilette, la fabrication et l'importation de produits personnels contenant des microbilles de moins de 5mm de diamètre seront interdites au Canada. En comparaison, le règlement américain sur la production a été adopté en 2015 et entre en vigueur le 1er juillet 2017. Il existe différentes dates limites pour les produits considérés comme des médicaments sans ordonnance ou des produits naturels. L'Alliance a été un catalyseur dans ce dossier en encourageant les gouvernements à prendre des actions concrètes afin d'empêcher la pollution des cours d'eau par les microbilles. Pour plus d'information : glslcities.org/fr/initiatives/microplastiques/

E
Loi bipartite sur les carpes asiatiques à l'étude
Les co-présidents du Groupe de travail du congrès sur les Grands Lacs, la sénatrice Debbie Stabenow et la représentante Marcy Kaptur, aidés du représentant Bill Huizenga du Michigan, ont présenté le projet de loi Stop Asian Carp Now le 21 juin dernier. Ils étaient accompagnés d'un groupe de 38 élus en faveur du projet de loi. Le texte encourage la divulgation du rapport sur l'écluse Brandon Road, qui fait l'objet d'un délai inattendu par le gouvernement Trump. Le rapport était attendu en février dernier. Le rapport examine des mesures additionnelles qui peuvent être prises à l'écluse pour assurer que les carpes asiatiques n'entrent pas dans le lac Michigan. L'action immédiate au sujet des carpes asiatiques est essentielle, particulièrement depuis qu'une carpe argentée ait été trouvée au-delà de la barrière électrique, à seulement 13km du lac Michigan. Pour plus d'information sur le projet de loi, cliquez ici (en anglais).

F
Ouverture du nouveau terminal de croisière de Montréal
Le 10 juin dernier, la Ville de Montréal, le Port de Montréal et le gouvernement du Québec ont célébré l'arrivée du paquebot de croisière MS Maasdam, le premier bateau de croisière à s'amarrer au nouveau terminal. La célébration met en lumière la revitalisation de la jetée Alexandra, qui inclut le terminal de croisière,  le centre d'interprétation portuaire, le toit vert, le stationnement, ainsi qu'une vaste place publique qui vise à offrir un accès bonifié au fleuve aux croisiéristes, à la population et aux visiteurs. Les travaux ont commencé en novembre 2015 et ont été financés par le gouvernement du Québec (20M$), la Ville de Montréal (15M$) et le Port de Montréal (43M$).  Pour plus d'information, visitez : http://www.port-montreal.com/fr/navire-terminal-fr.html .

G
Abrogation d'une loi de qualité de l'eau aux États-Unis
L'Agence de protection de l'environnement des États-Unis et le Corps des ingénieurs de l'armée américaine ont annoncé l'intention de proposer une réglementation visant à annuler la loi Waters of the US (WOTUS) de 2015 et à proposer une nouvelle réglementation pour redéfinir les « eaux des États-Unis ». Ces actions sont conformes à l'Ordre exécutif présidentiel du 28 février 2017 intitulé «Restaurer l'état de droit, le fédéralisme et la croissance économique en examinant la loi Waters of the US ». L'ordonnance de février stipule qu'il est dans l'intérêt national de veiller à ce que les eaux navigables de la nation soient exemptes de pollution tout en favorisant la croissance économique, en minimisant l'incertitude réglementaire et en tenant dûment compte des rôles du Congrès et des États la Constitution. Il y a eu un arrêt des procédures pour tout dossier relié à la loi WOTUS, émis par le 6e district de la Cour d'appel des États-Unis. La loi WOTUS se voulait un effort pour clarifier quelles étendues d'eau sont de juridiction fédérale dans la Loi sur l'assainissement de l'eau. Pour plus d'information (en anglais) cliquez ici.

H
Nouveau rapport sur l'état des Grands Lacs
Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont publié le rapport  État des Grands Lacs 2017 - Faits saillants . L'évaluation globale des Grands Lacs est passable et inchangée. Bien que des progrès aient été réalisés quant à la protection et à la restauration des Grands Lacs, notamment en ce qui a trait à la réduction des produits chimiques toxiques, plusieurs enjeux restent à régler, dont les espèces invasives et les éléments nutritifs.  En vertu de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs , le Canada et les États-Unis, de pair avec leurs nombreux partenaires, ont établi un ensemble de neuf indicateurs sur la santé de l'écosystème, appuyé par quarante-quatre sous-indicateurs, afin d'évaluer l'état des Grands Lacs. Les évaluations de l'état des Grands Lacs permettent de cerner les enjeux actuels et émergents touchant la qualité de l'eau des Grands Lacs et la santé de l'écosystème. Elles aident les gouvernements à évaluer l'efficacité des programmes et des politiques mis en œuvre pour régler les enjeux, et elles contribuent à informer et à mobiliser les autres intervenants.  Au total, plus de 180 scientifiques gouvernementaux et non gouvernementaux des Grands Lacs, ainsi que d'autres experts, ont réuni les données nécessaires pour alimenter la série d'indicateurs et de sous-indicateurs et ont travaillé à la préparation des rapports d'évaluation.

I
Additions et retraits à la réserve mondiale de biosphère de l'UNESCO
À la mi-juin, lors de la réunion du Conseil international de coordination du Programme sur l'Homme et la biosphère (MAB), 23 nouveaux sites ont été ajoutés au réseau de la Réserve mondiale de biosphère de l'UNESCO et 17 des 47 sites américains ont été retirés de la liste. L'UNESCO et le département d'État américain ont déclaré que les 17 sites se sont retirés volontairement et que certains planifient revenir dans le programme dans le futur. Pour plus d'information, consultez (en anglais) : http://news.nationalgeographic.com/2017/06/unesco-new-biosphere-reserves-us-withdraws-reserves/ .

J
L'Alliance à la recherche d'un PDG adjoint
L'Alliance a retenu les services de la firme CrawfordConnect, une firme spécialisée en recrutement de cadres du secteur non-gouvernemental pour mener le recrutement du prochain PDG adjoint de l'Alliance. Nous vous invitons à participer au processus en :
1. Distribuant l'offre d'emploi dans vos réseaux et en encourageant les candidats potentiels à contacter Michelle Lalonde, de CrawfordConnect, au Michelle Lalonde at (647) 342-0201 ou (866) 647-5149 pour toute question sur le poste. L'offre est disponible ici. 
2. Présentant à Mme Lalonde des suggestions de candidats pour le poste, aux coordonnées ci-dessous.
Note : Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice pour la forme féminine.

Reminders
Événements et opportunités de subventions
All Hands on Deck
Afin de démontrer l'importance des Grands Lacs et du Saint-Laurent, nous invitons les citoyens de la région à se déplacer vers les plages des Grands Lacs et du Saint-Laurent et à se tenir la main pour former une chaîne humaine partout dans la région.
Pour plus d'information  cliquez ici.

3 juillet 2017
10h00 HAE

Subventions de la Commission des Grands Lacs pour les infrastructures vertes
Le programme Great Lakes Emerging Champions de la Commission des Grands Lacs offre des subventions aux petites et moyennes municipalités pour des projets d'amélioration de la qualité de l'eau, de la gestion des eaux de ruissellement et d'amélioration du bien-être des communautés. Les subventions, d'une valeur maximale de 20 000$ US, sont ouvertes au municipalités ontariennes, américaines et québécoises de moins de 500 000 habitants. Pour plus d'information, cliquez ici.
Webinaire d'information
10 juillet, 13h
 
Date limite d'inscription
31 juillet 2017

Devenez membre !
Joignez-vous aux 130 membres de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, afin de protéger et de restaurer les Grands Lacs et le Saint- Laurent. Rien de plus simple: cliquez ici pour vous inscrire. Si vous êtes déjà membre, merci d'encourager vos communautés voisines à devenir membres à leur tour et assurez-vous de renouveler votre adhésion quand vous recevrez un avis à ce sujet.
Pour partager une nouvelle avec l'Alliance, veuillez contacter Simon Bélisle au simon.belisle@glslcities.org