À inscrire à l’agenda : Assemblée générale et Congrès 2018 de l’Alliance!
N’oubliez surtout pas ce rendez-vous exclusif des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, cette année à Ajax, en Ontario, du 13 au 15 juin 2018! La période d'inscription s'ouvrira bientôt! Déjà, Mme Dianne Saxe, Commissaire à l'Environnement de l'Ontario, et M. Dan Egan, auteur de l’essai La mort et la vie dans les Grands Lacs ont confirmé leur participation. Demeurez à l’affut de glslcities.org/ajax2018/ pour compléter votre inscription et pour obtenir de plus amples détails.
Le PDG de l’Alliance en tournée au Québec
John Dickert, président et chef de la direction de l'Initiative des villes, s'est fait un devoir de sortir et de rencontrer les maires membres. Ses récents efforts ont été concentrés au Québec, où il a effectué une tournée du 7 au 9 février 2018, en compagnie de Scott McKay.

Ils ont d'abord rencontré le comité maritime de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). Trente maires et représentants élus des villes riveraines du fleuve Saint-Laurent y ont discuté des enjeux de la gestion de l'eau. Parmi les sujets ayant suscité l’intérêt des maires, mentionnons la carpe asiatique, les niveaux d'eau et l'agrandissement du port de Montréal, haute priorité pour Mme Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur. La stratégie collaborative des Grands Lacs et du Saint-Laurent a été discuté lors d'une rencontre avec le maire Régis Labeaume, président de la Communauté métropolitaine de Québec, la mairesse adjointe de Québec, Michelle Morin-Doyle, et la conseillère municipale de Montréal Suzie Miron. Le Collaboratif a également été le principal sujet de discussion avec le sous-ministre québécois de l'Environnement, Patrick Beauchesne. John et Scott rencontrent également les maires Marc Demers de Laval, Martin Damphousse de Varennes et Yves Lévesque de Trois-Rivières.

Des interactions comme celles-ci avec nos membres contribueront à alimenter la démarche de planification stratégique en cours au sein de l’Alliance des villes. Notons qu’au cours de ses récentes visites, John a également rencontré plusieurs des maires de la region de Niagara, du Wisconsin et de l'Ohio.
Le budget Trump réduit (encore cette année) les fonds alloués aux Grands Lacs
S’il n’en tenait qu’au président Trump, le financement fédéral américain alloué à l'Initiative de restauration des Grands Lacs (GLRI) serait réduit d'environ 90% au cours de l'exercice budgétaire 2019. La plus récente proposition budgétaire de l’Administration Trump réduit les autres programmes et les volets de financement essentiels aux Grands Lacs, tout en coupant dans le financement de nombreux organismes fédéraux qui supervisent la gestion des programmes des Grands Lacs, y compris l'EPA des États-Unis. Rappelons qu’une tentative semblable de réduire drastiquement le financement de la GLRI a échoué l’an dernier, devant le large appui bipartisan des membres du Congrès américain à ce programme crucial pour la santé des écosystèmes et de l’économie de la région.

Un aperçu des postes budgétaires liés aux Grands Lacs comprend:
  • 30 millions de dollars budgétés pour le GLRI (plutôt que 300 millions de dollars)
  • 5,4 milliards de dollars prévus pour l'EPA des États-Unis, une réduction de 34% par rapport aux niveaux de 2017
  • 0 $ budgétisé pour les programmes de la Section 319 du Clean Water Act, programmes qui aident les communautés à réduire la pollution diffuse dans les cours d'eau
  • 2,65 milliards de dollars sont alloués aux fonds renouvelables des États pour l'eau potable et l'eau potable, qui sont des prêts à faible taux d'intérêt destinés aux collectivités pour restaurer et moderniser les infrastructures d'approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées.
Du nouveau dans le dossier des carpes asiatiques
Le gouverneur Rick Snyder du Michigan a récemment annoncé la création d’un partenariat en collaboration avec les États du Wisconsin, de l'Ohio et de la province de l'Ontario. Le Partenariat des Grands lacs pour bloquer les carpes asiatiques vise à engager des ressources stratégiques et financières pour soutenir le plan proposé par le Corps of Engineers de l'armée américaine pour l'écluse de Brandon Roads. On estime qu’un manque à gagner de 8 millions de dollars par année ne pourra être comblé par le gouvernement fédéral américain et le partenariat travaillera à trouver des façons de combler ce besoin. Pour en savoir plus, visitez https://blockasiancarp.org/

De plus, un groupe bipartisan de Représentants a récemment écrit au Comité des crédits de la Chambre. La lettre leur demande d'inclure dans le libellé final de la loi de financement de l'exercice 2018 exigeant que le Corps of Engineers de l'armée américaine finalise son rapport sur l’écluse de Brandon Roads d'ici février 2019. Rappelons que l’échéancier initial prévoyait la conclusion de ce rapport en 2015. Pour lire la lettre, cliquez ici .
Les villes devant les tribunaux à cause des changements climatiques
Au cours des derniers mois, une quinzaine de villes et de comtés américains ont entamé des poursuites contre les principales compagnies pétrolières. Les poursuites visent généralement des dommages-intérêts pour compenser les dépenses d’immobilisation que leur cause notamment l'élévation du niveau de la mer, attribuable au changement climatique. La ville de New York et des villes de Californie dont Imperial Beach, Richmond, San Francisco, Santa Cruz, Oakland, le comté de Marin et le comté de San Mateo, font partie des gouvernements de proximité qui ont lancé cette campagne. Pour en savoir plus, cliquez ici .
Wetland Resilience for a Changing World
L'Association des milieux humides du Wisconsin est à la recherche de propositions pour des présentations orales et des affiches pour sa conférence 2018 sur la science des milieux humides. La conférence vise à examiner les multiples facettes de la résilience des milieux humides, y compris comment les gestionnaires peuvent aider à promouvoir la résilience des zones humides maintenant et à l'avenir et comment les communautés peuvent inclure les zones humides et les bassins versants dans leur planification en faveur de la résilience.
20-22 février 2018
Oconomowoc, WI

Pour s’inscrire à cet événement, cliquez ici .
Rencontre de la Commission des Grands Lacs et Great Lakes Days à Washington
Encore cette année, les événements stimuleront le dialogue sur les priorités des Grands Lacs par les dirigeants régionaux et les membres du Congrès qui jouent un rôle essentiel dans l'élaboration des politiques des Grands Lacs. Les rencontres offrent aux intervenants des Grands Lacs l'occasion de se réunir avec leurs collègues et de partager leurs points de vue sur des enjeux importants touchant les Grands Lacs.
6-8 mars 2018
Washington, DC

Pour s’inscrire à cet événement, cliquez ici .
Initiative de protection des Grands Lacs et Programme de financement communautaire ÉcoAction
Le Gouvernement du Canada offre du financement pour des projets dans le cadre de deux programmes reliés à l’environnement des Grands Lacs, soit l’Initiative de protection des Grands Lacs (IPGL) et le Programme de financement communautaire EcoAction. Alors que le GLPI s’adresse à la qualité de l’eau et des écosystèmes, ÉcoAction concerne les enjeux reliés à l’eau et aux changements climatiques.
Les demandes de financement de l’IPGL sont acceptées jusqu’au 15 mars, 2018 . Les demandes de financement pour mobiliser les peuples autochtones pour le traitement des enjeux liés aux Grands Lacs seront acceptées jusqu'au 30 mars 2018 .

Date limite pour EcoAction: 21 mars 2018
Adhésion
Vous êtes cordialement invités à vous joindre aux 131 membres de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent pour la protection et la restauration de notre précieuse et grandiose ressource en eau. Toute l’information pertinente ainsi que le formulaire d’adhésion se retrouvent ici : https://glslcities.org/fr/devenez-membre/ . Vous êtes déjà membre? Merci d’encourager vos collègues des municipalités voisines à se joindre à l’association et assurez-vous de renouveler promptement votre contribution lorsque vous recevrez l’avis à cet effet. Merci!
Suivez-nous :