Faire des vagues
19 juillet 2017
Dans cette  édition de Faire des vagues :
A
Bienvenue à John Dickert, président et directeur général de l'Alliance
Nous souhaitons la bienvenue à John Dickert, nouveau président et directeur général de l'Alliance. John se joint à l'Alliance après 8 ans au poste de maire de Racine, au Wisconsin. De plus, il assume la direction de l'Alliance fort de son bagage d'expérience en relations intergouvernementales et en affaires publiques. John entrevoit avec optimisme son travail auprès des membres de l'Alliance.  Vous pouvez rejoindre John au 312-201-4516 ou au john.dickert@glslcities.org

B
Bienvenue à la Municipalité de North Bruce Peninsula
Nous souhaitons la bienvenue à la Municipalité de North Bruce Peninsula, en Ontario, et son maire, Milt McIver, au sein de l'Alliance. L'Alliance compte maintenant 131 membres. 

C
La Chambre des représentants inclut 300M$ pour GLRI
L'Alliance, ainsi que plusieurs autres organismes non-gouvernementaux de la région, ont demandé il y a quelques semaines au deux chambres du congrès d'octroyer les 300M$ prévus au programme d'Initiative de restauration des Grands Lacs (GLRI) pour l'année fiscale 2018.  Les responsables du budget des deux chambres sont présentement à l'œuvre pour développer l'appropriation des fonds pour ce budget. La semaine dernière, le comité de l'appropriation de la chambre des représentants a présenté sa version du budget, qui inclut les 300M$ du programme GLRI.
D'autres programmes et agences voient leurs budgets amputés, y compris l'Agence de protection de l'environnement, le Service des parcs nationaux, le Service des pêches et de la faune et autres. L'Alliance continuera de publier des mises à jours via Faire des vagues. Pour plus d'information sur ce budget proposé, cliquez ici.

E
La Ville de Marquette et la Péninsule Nord viennent en aide aux monarques
L'organisme Superior Watershed Partnership (SWP) travaille avec la Ville de Marquette, au Michigan et d'autres communautés afin d'aider à la migration des papillons monarques du Canada vers le Mexique. La Péninsule Nord du Michigan est une importante halte migratoire pour les papillons. SWP a fait parvenir aux citoyens des graines d'asclépiade, plante importante pour les habitats migratoires. Les plantes ont aussi été offertes gratuitement à plusieurs événements locaux pour que les citoyens puissent les incorporer à leurs jardins et aux rives du lac Supérieur. Le monarque est un pollinisateur important dans la région. Pour plus d'information, cliquez ici.

F
Aucune autre carpe asiatique trouvée dans la région de Chicago
Le comité de coordination des carpes asiatiques (ACRCC) a effectué des contrôles serrés dans le secteur où un spécimen mâle de carpe argentée a été pêché à moins de 13km du lac Michigan le 22 juin dernier. Ces contrôles font partie du plan de réponse du ACRCC. Aucun autre spécimen de carpe asiatique n'a été trouvé dans le secteur lors des contrôles du 7 juillet. D'autres contrôles sont prévus en septembre prochain.

G
Saisie de carpes asiatiques à Montréal
Au début juillet, une opération du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec a mené à la saisie de trois carpes asiatiques vivantes à Montréal. Il est illégal de posséder, acheter ou vendre une carpe du roseau, une des 4 espèces de carpes asiatiques, au Québec. Les individus trouvés en possession de ces carpes feront face à des accusations et risquent des amendes. Pour plus d'information sur les efforts du ministère au sujet de carpes asiatiques, cliquez ici.

H
Efflorescence algale importante prévue sur le lac Érié
Les chercheurs de l'Université du Michigan et leurs partenaires du bassin ouest du lac Érié ont publié leurs prévisions pour la saison des efflorescences algales sur le lac Érié. Ils prévoient que le lac fera face à une efflorescence substantielle en juillet et en août, proche des niveaux atteints en 2013 et 2014, mais moindre que le record de 2015. La prévision de la taille de l'efflorescence n'indique pas nécessairement le niveau de toxicité. Certaines efflorescences de grande taille, selon la biomasse d'algues, ne sont pas toujours les plus toxiques. L'équipe de chercheurs travaille à élaborer des modèles permettant de prévoir la toxicité des efflorescences. Pour plus d'information (en anglais), visitez : http://graham.umich.edu/news/hypoxia-july-2016

I
Changement aux lois canadiennes régissant les passages frontaliers maritimes
Le gouvernement canadien a récemment changé les règles entourant les passages frontaliers maritimes. La révision permet désormais aux plaisanciers américains de traverser la frontière dans les eaux limitrophes sans avoir à se rapporter aux autorités canadiennes. Auparavant, une amende était possible pour ces passages. Il est cependant important de mentionner que l'amarrage et le débarquement au sol nécessitent toujours une intervention des agents de douanes. 

J
Le Québec se dote d'un Centre d'expertise en gestion des risques d'incidents maritimes
Dans le cadre du Plan d'action 2015-2020 de la Stratégie maritime, le gouvernement du Québec met en place le Centre d'expertise en gestion des risques d'incidents maritimes (CEGRIM). Le CEGRIM sera implanté aux Îles-de-la-Madeleine et son équipe d'experts aura le mandat de mettre en place des outils et des bonnes pratiques en vue de la prévention, de la planification, de l'intervention et du rétablissement dans le cas d'un déversement potentiel de matières dangereuses dans le Saint-Laurent. Cette expertise du CEGRIM s'ajoutera à l'accompagnement offert par le ministère de la Sécurité publique aux autorités municipales lors de leur élaboration de plans de sécurité civile. Pour plus d'information, cliquez ici.

K
Nouvelle mission pour le navire de recherche de l'UQTR
Le navire de recherche de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a quitté le port de Trois-Rivières le 5 juillet pour un périple de 12 jours durant lesquels 12 professeurs/chercheurs, 11 étudiants et de nombreux organismes de riverains feront équipe afin d'étudier les impacts du rejet des eaux usées et agricoles sur la santé du fleuve Saint-Laurent, de ses organismes vivants et de la population. Les chercheurs mesureront la présence de coliformes fécaux, pesticides, produits pharmaceutiques et nutriments dans les eaux du fleuve afin de connaître leur influence sur la détérioration des stocks de poissons et invertébrés, ainsi que sur la qualité de l'eau et du milieu aquatique en général. Pour plus d'information, cliquez ici

Reminders
Événements et opportunités de subventions
Subventions de la Commission des Grands Lacs pour les infrastructures vertes
Le programme Great Lakes Emerging Champions de la Commission des Grands Lacs offre des subventions aux petites et moyennes municipalités pour des projets d'amélioration de la qualité de l'eau, de la gestion des eaux de ruissellement et d'amélioration du bien-être des communautés. Les subventions, d'une valeur maximale de 20 000$ US, sont ouvertes au municipalités ontariennes, américaines et québécoises de moins de 500 000 habitants. Pour plus d'information, cliquez ici.

 
Date limite d'inscription
31 juillet 2017

Devenez membre !
Joignez-vous aux 131 membres de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, afin de protéger et de restaurer les Grands Lacs et le Saint- Laurent. Rien de plus simple: cliquez ici pour vous inscrire. Si vous êtes déjà membre, merci d'encourager vos communautés voisines à devenir membres à leur tour et assurez-vous de renouveler votre adhésion quand vous recevrez un avis à ce sujet.
Pour partager une nouvelle avec l'Alliance, veuillez contacter Simon Bélisle au simon.belisle@glslcities.org