Février 2020
Nouvelles et mises à jour
En publicité, qu’est-ce qui résiste à l’épreuve du temps?

(*Indice*)
L’essentiel de ce que nous accomplissons au nom de l’industrie est de contribuer à favoriser la confiance des consommateurs dans la publicité, de traiter les plaintes des consommateurs, d’offrir des consultations en lien avec le Code , de préautoriser des publicités dans les catégories réglementées et de participer à des initiatives de l’industrie lorsque l’autoréglementation s’avère une solution viable.
 
Nous aussi, nous devons nous adapter au paysage en constante évolution de l’industrie de la publicité, et le changement nous offre de nouvelles possibilités d’évoluer et de nous améliorer.

De quelles façons changeons-nous?
 
En étant plus souples et plus réceptifs et en modifiant notre approche et nos ressources afin de nous adapter au rythme de l’évolution que connaît l’industrie. Le Canada est l’un des 50 pays dotés d’un système de co-réglementation, l’industrie de la publicité mettant en application des lignes directrices d’autoréglementation conjointement avec la réglementation gouvernementale en place. Et il est primordial de suivre le rythme de ce qui se passe au-delà de nos frontières. Aussi, nous sommes membres de l' International Council for Ad Self-Regulation (ICAS) et nous répondons aux questions de nos collègues et nous leur en posons sur les données et l’information disponibles en lien avec les enjeux en matière de publicité. Le fait de faire partie d’un groupe international d’organismes semblables – 50 au total – nous permet de tirer parti de diverses ressources, d’identifier les tendances et de travailler ensemble à une autoréglementation globale de la publicité.
Cette citation de Bernbach a résisté à l’épreuve du temps tout comme l’utilisation, par les Normes de la publicité, du slogan « Publicité vraie, intègre et exacte ». Ce qui change, c’est la façon dont les Canadiens interprètent ces mots. Les truismes sont fondamentaux; cependant, les vérités évoluent en fonction des  spécificités générationnelles, culturelles et géographiques.
Plaintes
 
Nous sommes un indicateur des préoccupations et des points de vue changeants des Canadiens. Les plaintes des consommateurs ne font pas de distinction entre les plateformes médiatiques, qu’il s’agisse des médias numériques ou des médias sociaux, et portent davantage sur le message. Attention, divulgâcheur! Notre Rapport des plaintes à paraître sous peu contiendra encore plus de plaintes. En effet, on note une hausse des préoccupations des consommateurs à l’égard des groupes d’intérêt particulier, des groupes de défense et des publicités choquantes visant à attirer l’attention. L’année électorale a également contribué au débat. Tout comme les Normes canadiennes, les types de plaintes que nous recevons évoluent aussi.
 
Bien que la citation de cette icône de la publicité ait mal vieilli, son sens est encore très actuel.


« Le consommateur n’est pas idiot. C’est votre femme. »

- David Ogilvy
Le rôle que jouent les Normes de la publicité ne consiste pas à juger ni à freiner la liberté d’expression. Et les plaintes des Canadiens à l’encontre de la publicité ne sont pas chose aisée. Leur traitement nécessite un examen attentif et une diligence appropriée, ce que nous appliquons à chaque plainte reçue. Notre processus de traitement des plaintes est également soutenu par des comités composés de bénévoles provenant de l’industrie et du public – ce sont des héros méconnus.
 
Préapprobation → moins de plaintes
 
La publicité préautorisée risque de donner lieu à moins de plaintes de la part des consommateurs puisqu’elle a fait l’objet d’un processus de consultation. Aucun annonceur, aucune agence ou aucun média ne tire avantage à diffuser des publicités qui soulèvent un tollé, à moins que ce ne soit voulu.   
 
Les Normes de la publicité offrent désormais à ses membres un service semblable pour les publicités qui ne s’inscrivent pas dans les catégories de publicités préautorisées, comme les publicités destinées aux enfants, sur les aliments et les boissons non alcoolisées, les boissons alcoolisées, les cosmétiques et les produits de santé. Nous pouvons vous aider dès les premières étapes de création de vos campagnes, à mesure que la publicité et que le message sont développés ou adaptés, et vous offrir notre expertise – nous sommes là pour vous!    
 
Un paysage en évolution
 
Il y a trois ans, après avoir reçu des plaintes qui indiquaient un malaise de la part des consommateurs face à certaines pratiques de marketing d’influence, nous avons rassemblé des entreprises qui œuvrent dans ce domaine et leur avons suggéré d’élaborer des lignes directrices en matière de divulgation au profit de l’industrie tout entière. Aujourd’hui, ce besoin demeure. La divulgation d’entrée de jeu de toute forme de lien important s’impose. La loi demande une divulgation claire et sans équivoque, et c'est ce à quoi s'attend le Bureau de la concurrence. 
 
Les Normes de la publicité continuent de soutenir l’Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants (IPE) – une initiative volontaire prise par des chefs de file de l’industrie canadienne des boissons et des aliments dans le but de promouvoir et d’appuyer des choix alimentaires sains pour les enfants de moins de 12 ans. Depuis sa création en 2007, nous avons vu que les participants ont modifié leurs publicités et ont reformulé des produits afin de se conformer aux normes établies dans le cadre de cette initiative de l’industrie. L’année dernière, nous avons vu passer le projet de loi S-228 qui a finalement été abandonné. Entre-temps, l’IPE demeure forte et active.

En 2020, les Normes de la publicité se concentreront sur des gains d’efficacité importants et sur une plus grande réceptivité, rendus possibles entre autres grâce à la révision complète tant attendue de nos systèmes informatiques.
 
Par ailleurs, parce que nous voulons que notre conseil d’administration représente bien l’industrie, nous le voulons plus diversifié et qu’il reflète bien le marché. 
 
Nous ne pouvons réaliser toutes ces choses sans vous. Ensemble, nous façonnerons l’année 2020. Votre voix est importante.
 
Et pour compléter la série de citations, en voici une troisième :
Margie Warrell, auteure australienne du livre « Brave », parle des actes de bravoure exceptionnels accomplis lors des incendies qui dévastent son pays. Pour la paraphraser :

« Nous sommes tous de puissants catalyseurs de changement. Donc, soyez brave, prenez des risques et  vivez courageusement! »
 
L’année 2020 marque le début d’une nouvelle décennie, un nouveau départ, et notre stress positif collectif peut continuer à faire changer les choses pour le mieux.
-Jani Yates, Présidente et chef de la direction, Normes de la publicité
Félicitations à Nancy Marcus!
Nancy Marcus, chef du marketing chez Produits Kruger et présidente du Conseil des Normes de la publicité, vient d’annoncer qu’elle prenait sa retraite en mars 2020. 
 
Nancy figure parmi les spécialistes du marketing les plus influents et les plus accomplis au pays et s’est révélée un membre inestimable de l’équipe des Normes de la publicité pendant de nombreuses années. On ne saurait trop insister sur l’impact positif que sa carrière a eu sur l’avenir de l’autoréglementation du marketing et de la publicité au Canada. 
 
« J’ai dû faire quelque chose de très bien pour bénéficier de la présence de Nancy en tant que présidente du Conseil des Normes de la publicité, mentor et amie », d’affirmer Jani Yates , présidente et chef de la direction des Normes de la publicité.
 
Nous souhaitons la remercier très sincèrement pour son travail et lui souhaiter la meilleure des chances dans ses projets futurs! 
 
Alerte concernant le marketing d’influence
Le Bureau de la concurrence a désormais le marketing d’influence à l’œil. En effet, le 19 décembre dernier, des lettres d’avertissement ont été envoyées à près d’une centaine de marques et d’agences de marketing concernant la conformité du marketing d’influence. Le Bureau de la concurrence conseille aux responsables du marketing de revoir leurs pratiques actuelles afin de s’assurer qu’elles sont conformes aux lois en vigueur. À l’aide de cette nouvelle ronde d’éducation et d’information, le Bureau de la concurrence offre à ceux qui ont recours au marketing d’influence une autre chance de se conformer aux lois.   
 
Il ne s’agit pas d’une préoccupation nouvelle pour cet organisme de réglementation. En effet, le Bureau de la concurrence a depuis longtemps identifié l’économie numérique comme un secteur prioritaire où il faut faire appliquer la loi. Il a traité une première fois du marketing d’influence dans son Recueil des pratiques trompeuses – Volume 4 , dans lequel il fournit des listes de contrôle et des ressources à l’intention des influenceurs et des annonceurs. Figurent parmi les ressources qu’il cite les lignes directrices développées par les Normes de la publicité concernant les influenceurs.
 
Avec les Lignes directrices sur la divulgation élaborées par le Comité directeur sur le marketing d’influence, les Normes de la publicité ont été au premier plan afin d’offrir des outils de conformité concrets au pays. Ces lignes directrices présentent à l’industrie des pratiques exemplaires et abordent les principales inquiétudes que le Bureau de la concurrence a identifiées quant à certaines pratiques des influenceurs ou des annonceurs. Aussi, dans l’année qui vient, nous vous tiendrons au courant des mises à jour de ces lignes directrices, d’activités de sensibilisation et d’autres outils des Normes de la publicité destinés à aider les spécialistes à mieux comprendre les exigences requises pour se conformer à la fois au cadre légal et au cadre d’autoréglementation qui régissent ce secteur. 
À inscrire à votre agenda!
Séminaire d’introduction au Code
 
L’équipe des Normes de la publicité tiendra des séminaires dans le but d’aider les membres de l’industrie à mieux comprendre la façon dont le Code canadien des normes de la publicité est appliqué et dont la Procédure de traitement des plaintes des consommateurs fonctionne et de fournir de l’information sur le Rapport des plaintes 2019 et sur les plaintes qui ont été jugées par les Conseils des normes. Des séances auront lieu le lundi 20 avril à Toronto et le mercredi 22 avril à Montréal. De plus amples renseignements seront disponibles sous peu à normespub.ca/événements .

Assemblée générale annuelle (AGA) 2020 des Normes de la publicité
 
L’AGA de l’organisme se tiendra le jeudi 30 avril au Globe and Mail Centre de Toronto. De plus amples renseignements vous seront communiqués sous peu.
AToMiCon 2020
Le 3 mars | Arcadian Court, à Toronto

En 2020, faites passer votre marketing de contenu à un niveau supérieur en participant à l’événement AToMiCon! Les membres des Normes de la publicité bénéficient d’un rabais de 230 $ (plus de 40 %) sur les frais d’inscription courants. 

Une fois de plus, les Normes de la publicité sont fières de s’associer à la conférence annuelle du magazine Strategy sur le marketing de contenu, AToMiCon, qui rassemble des experts de tous les secteurs de l’industrie du marketing et de l’industrie des médias.

À l’ordre du jour en 2020 : entre autres un groupe d’experts sur le marketing d’influence 2.0, animé par les Normes de la publicité, de même que des séances tenues par certaines des principales organisations du pays qui excellent dans le domaine du marketing de contenu, dont notamment Bud Light, Hershey’s, Tokyo Smoke, KOHO, Swoop Airlines et Tourisme Québec.

Découvrez ce qu’il y a de mieux en matière de programmes de contenu et de stratégies de création d’auditoires. Apprenez-en plus sur les dernières recherches, tendances et lignes directrices dans le domaine du marketing de contenu et venez entendre des histoires vraies sur les marques et profiter de conseils pour perfectionner votre stratégie de contenu en 2020.  

Pour en savoir plus, consultez http://atomicon.strategyonline.ca/2020/

Les membres des Normes de la publicité doivent communiquer avec Randy Sageman, à randy.sageman@adstandards.ca , pour obtenir un code promotionnel.  
Le BEC nous offre un rappel quotidien sur le bien-être mental
La journée Bell Cause pour la cause fut à ce jour l’une des plus fructueuses, avec 154 387 425 interactions sur les médias sociaux, résultant ainsi en un don de 7 719 371,25 $ à des initiatives sur la santé mentale à l’échelle du pays. 

Selon la Commission de la santé mentale du Canada, plus de 500 000 Canadiens sont dans l’incapacité de travailler en raison de problèmes de santé mentale. Le BEC soutient la santé et le bien-être des membres de notre industrie en leur offrant de l’aide professionnelle et confidentielle. Il peut s’agir entre autres de conseils personnels et financiers ou d’accompagnement professionnel. Le BEC s’est également associé à la Dre Joti Samra, psychologue agréée, pour nous offrir une ressource utile sur le bien-être mental à laquelle nous pouvons recourir quotidiennement. Leur série Re-Train Your Brain – Mental Health comporte de courtes vidéos accompagnées de documents connexes qui portent entre autres sur la gratitude, les pièges de la pensée et l’hygiène du sommeil. Cette série non seulement nous offre des outils pour nous permettre de voir la vie de manière plus positive, mais elle nous encourage aussi à partager cet outil fabuleux avec nos collègues, notre famille et nos amis. Aux Normes de la publicité, nous favorisons un environnement de travail qui soutient le bien-être mental général de nos employés, et le BEC nous aide à le faire.
Les Normes de la publicité accueillent de nouveaux membres et représentants officiels

AbbVie
Représentante officielle : Marie-Christine Toupin, directrice, Publicité

Fondée en 2013, AbbVie est une société biopharmaceutique internationale axée sur la recherche et le développement dans quatre principaux secteurs thérapeutiques : immunologie, oncologie, virologie et neurosciences. AbbVie compte 28 000 employés dans plus de 75 pays.
Anderson DDB Santé. Vie. Esprit. 
Représentant : Kevin Brady, président et chef de la direction

Depuis plus de 40 ans, Anderson DDB Santé. Vie. Esprit. travaille avec les entreprises de consommation et de soins de santé d’Amérique du Nord au développement de leurs campagnes. Anderson DDB a fait don d’importantes ressources aux Normes de la publicité dans le cadre de leurs communications, et Kevin siège au conseil d’administration de l’organisme depuis 2014.
Cundari
Représentant officiel : Aldo Cundari, chef de la direction

Depuis 38 ans, Cundari exerce ses activités comme agence intégrée indépendante à services complets à Toronto et à Montréal.
Dormez-vous?
Représentante officielle : Sonia Draper, directrice du marketing

Sleep Country est un commerçant de matelas et de literie qui exploite deux bannières : Sleep Country Canada au Canada anglais et Dormez-vous? au Québec. Sleep Country possède plus de 275 magasins et 16 centres de distribution à l’échelle du pays. L’entreprise a récemment fait l’acquisition de « Endy », un détaillant en ligne de matelas en boîte.
Healthing.ca
Représentant officiel : Yuri Machado, chef des produits de santé

Healthing.ca est une nouvelle source d’information vérifiée sur les soins de santé. Soutenue par des établissements de soins de santé, des groupes de patients, des chercheurs de l’industrie, des médecins et autres, healthing.ca offre du contenu fiable sur des problèmes de santé et sur des maladies qui nous touchent tous.
Oromo Digital Group Inc.
Représentant officiel : Ken Stopay, président et chef de la direction

Oromo Digital Group est une agence de soins de santé numérique qui offrent un soutien aux sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie. Oromo possède des bureaux à Toronto et à San Francisco.
Renouvellement de votre adhésion en 2020
Les frais de renouvellement de votre adhésion pour 2020 sont maintenant dus! Les Normes de la publicité souhaiteraient remercier chaleureusement tous ses membres qui ont déjà renouvelé leur adhésion 2020 et qui continuent de soutenir une autoréglementation responsable et efficace de la publicité. Pour toute question sur votre adhésion ou sur votre renouvellement, veuillez communiquer avec Randy Sageman, directeur, Relations avec les membres, à randy.sageman@adstandards.ca ou au 416 961-6311, poste 241.
Saviez-vous que?
Les membres des Normes de la publicité peuvent bénéficier de nombreuses ressources :

  • ÉVÉNEMENTS ÉDUCATIFS – Les Normes de la publicité tiennent des forums, des ateliers, des séminaires et soutiennent d’autres événements de l’industrie visant à sensibiliser cette dernière aux nouvelles tendances et aux nouveaux enjeux. Il arrive souvent que nous soyons en mesure d’offrir des inscriptions à prix réduit (ou gratuites). Consultez périodiquement notre Calendrier des événements pour rester à l’affût des occasions qui s’offrent.
  • CAFÉ? - Nous sommes toujours à la recherche d’occasions de faire du rattrapage, d’apprendre et d’échanger de l’information. Aussi, n’hésitez pas à communiquer avec nous pour une rencontre ou pour une présentation.
  • RESSOURCES – Consultez la vaste bibliothèque en ligne des Normes de la publicité, qui constitue un guichet unique d’information sur l’autoréglementation de l’industrie de la publicité. Outre les Rapports des plaintes et le Code canadien des normes de la publicité et ses documents connexes, vous trouverez également les études de consommation des Normes de la publicité, les lignes directrices en vigueur et de l’information importante sur la préapprobation de la publicité.
Logo membre des Normes de la publicité
Nous invitons les membres des Normes de la publicité à afficher dans leurs documents de communication notre logo M embre spécialement conçu à leur intention. L’affichage de ce logo est un moyen facile d’accroître la confiance du public dans vos publicités, notre étude auprès des consommateurs indiquant que la majorité des Canadiens (84 %) sont plus susceptibles d’avoir confiance dans les publicités des membres des Normes de la publicité.

Communiquez avec Randy Sageman pour accéder au logo.
Normes de la publicité | 416-961-6311 | info@normespub.ca