Le simple fait de travailler dans le domaine de la santé peut être exigeant sur le plan physique et émotif. Lorsqu'on ajoute à cela tout ce qu'implique une situation de crise comme celle de la COVID-19, il va de soi les impacts son décuplés. Or, ce n'est un secret pour personne : la situation actuelle risque de perdurer. On ne peut donc pas ignorer les répercussions que peuvent engendrer des interactions tendues, des rencontres émotives ou des situations traumatiques. Celles-ci peuvent toucher non seulement les professionnels de la santé, mais aussi les usagers et leurs proches. Reconnaître et être réceptif à l’expérience des personnes - en particulier lors de moments plus épuisants – est fondamental dans l’approche centrée sur la personne.