15 décembre 2021

Le temps des Fêtes approche à grands pas, mais je tiens à vous rassurer : notre travail en votre nom se poursuit plus que jamais.
Le projet de loi C-2 doit être réintroduit à la Chambre pour une troisième lecture et un vote final. Nous croisons les doigts pour qu’il soit approuvé par la Chambre et immédiatement envoyé au Sénat. Ici, nous espérons qu’il sera voté en tant que comité plénier et non pas renvoyé en comité pour une étude plus approfondie. Comme il s’agit de la dernière semaine de session du Parlement cette année, nous maintenons le cap dans nos communications pour faire adopter ce dossier.

Le nouveau variant Omicron a causé beaucoup de confusion avec de nouvelles restrictions. Nous allons plaider pour qu’un processus soit suivi à travers le pays lorsque de nouvelles variantes apparaissent, plutôt que de prendre des décisions rapides quant aux nouvelles exigences. L’industrie du tourisme doit participer à l’élaboration de ce processus, qui se doit d’être suffisamment prévisible. Les modifications constantes sans préavis des exigences constituent un problème considérable pour l’industrie, surtout lorsque les mesures manquent de clarté et que leur application varie d’un bout à l’autre du Canada. Nous en sommes conscients, et nous nous efforçons d’assurer l’uniformité et une communication claire à l’industrie.

L’équipe passe au peigne fin la Mise à jour économique et financière présentée hier après-midi, et vous trouverez une analyse ci-après

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou de vos questions sur notre travail de représentation à l'adresse beth@tiac-aitc.ca.

Sincèrement,

Beth Potter
Présidente et directrice générale
Association de l’industrie touristique du Canada
Chers intervenants du tourisme,

L'équipe de l'AITC est heureuse de vous fournir cette mise à jour sur la crise du COVID-19, y compris les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la situation, ainsi que les points saillants de nos récents efforts de défense. Nous travaillons d'arrache-pied pour nous assurer que la voix de l'industrie est entendue par le gouvernement et que vous disposez des informations dont vous avez besoin pour poursuivre vos activités en ces temps incertains.
 
Veuillez trouver les dernières mises à jour sur les annonces officielles et un récapitulatif du travail de représentation de l'AITC au nom de l'économie des visiteurs du Canada :
Mises à jour de l’AITC en matière de défense des intérêts:  
La semaine dernière, la présidente et chef de la direction de l’AITC, Beth Potter, a comparu devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes pour discuter de l’importance d’un soutien ciblé aux entreprises durement touchées. Coprésidente de la Coalition des entreprises les plus durement touchées, Susie Grynol, présidente et chef de la direction de l’Association des hôtels du Canada, a également comparu pour représenter les secteurs les plus durement touchés.
 
Nous avons comparu pour discuter du projet de loi C2 - Loi relative à la relance économique en réponse à la COVID-19. Nous plaidons activement pour que ce projet de loi soit adopté avant que la Chambre ne s'ajourne cette semaine. S’il est retardé, cela entraînera une interruption de l’aide aux subventions pendant plusieurs mois. Et bien que le soutien soit rétroactif, nos membres seront confrontés à des problèmes de liquidités à court terme. 

Mise à jour de l'avis aux voyageurs

Le gouvernement fédéral a réintroduit sa recommandation aux Canadiens de ne pas voyager à l'extérieur du Canada à des fins non essentielles en raison de la variante Omicron COVID-19 qui circule rapidement. L'avis restera en vigueur pendant au moins quatre semaines et sera ensuite réévalué.
Le gouvernement élargira également les règles de dépistage et d'isolement à l'arrivée qui, jusqu'à présent, ne sont appliquées de manière aléatoire qu'aux voyageurs aériens. Le gouvernement a déclaré qu'elle sera généralisée à tous les voyageurs aériens en dehors des États-Unis, mais la date de son entrée en vigueur n'a pas encore été précisée.
Ces nouvelles restrictions, surtout à l'aube de la période des fêtes, porteront un autre coup dévastateur à l'industrie touristique canadienne, qui a déjà été la plus durement touchée par la pandémie.
Il est donc d'autant plus urgent que le Parlement adopte le projet de loi C-2 et lance le plus rapidement possible les programmes de relance du tourisme et de l'accueil et de relance des entreprises les plus durement touchées. La survie de notre industrie en dépend.
L'AITC et l'industrie touristique de tout le Canada croient que la santé et la sécurité de tous, y compris de tous les voyageurs, sont d'une importance primordiale et que le COVID-19 et ses variantes seront une réalité dans un avenir rapproché. Cette réalité doit être gérée efficacement et de manière concertée par l'industrie ainsi que par tous les niveaux de gouvernement.
Il est de plus en plus évident que le Canada a besoin d'un guide qui l'aidera à réagir de la manière la plus appropriée à la résurgence des variants. Il est essentiel que ce guide assure également une plus grande prévisibilité et une plus grande cohérence pour les milliers d'opérateurs qui sont aux premières lignes du voyage et du tourisme, qui sont directement touchés et à qui l'on demande d'aider à gérer les restrictions de voyage et les exigences de conformité en constante évolution. 

Mise à jour économique et fiscale 2021  
Analyse de l'AITC 
 
Hier, la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, a présenté la mise à jour financière du Canada pour 2021. 
 
Cette année, il fournit aux Canadiens un rapport sur les finances du pays presque deux ans après le début d’une pandémie mondiale. 

Cliquez ici pour consulter la mise à jour économique et financière et pour le discours de la vice-première ministre et ministre des Finances.

Aperçu des mesures COVID-19 
 
La Mise à jour économique et financière présentait le plan du gouvernement visant à : 
  • Veiller à ce que les rappels de vaccins soient gratuits pour les Canadiens dans toutes les provinces et tous les territoires ; 
  • Protéger les enfants en s'assurant que le Canada dispose des vaccins pédiatriques nécessaires pour que les enfants de cinq ans et plus puissent recevoir leurs vaccins ; 
  • Fournir gratuitement des millions de tests rapides aux provinces, aux territoires et aux communautés autochtones ; 
  • Investir dans de nouveaux médicaments antiviraux pour les patients atteints du COVID-19, qui permettent d'éviter les hospitalisations et peuvent sauver des vies, et dans l'amélioration de la ventilation des bâtiments pour prévenir les épidémies dans les écoles et les lieux de travail ; 
  • Soutenir les travailleurs et les entreprises par le biais de nouveaux programmes comme le Programme de soutien en cas de confinement local et le Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement ; et ;
  • Faire avancer le dossier des dix jours de congé de maladie payés pour les travailleurs des entreprises sous réglementation fédérale. 
  • Proposer 1,7 milliard de dollars à Santé Canada et à l'Agence de la santé publique du Canada pour continuer d'aider les provinces et les territoires à obtenir les fournitures de dépistage rapide dont ils ont besoin pour garder les Canadiens en sécurité et en santé, notamment en élargissant les programmes de dépistage en milieu scolaire et en milieu de travail. 
 
  
 Points clés pour le tourisme : 
 
 
  • Prolongation du Programme de crédit aux entreprises les plus touchées (PCSTT) jusqu'au 31 mars 2022. Ce programme devait expirer le 31 décembre 2021. 
 
Introduction d'une législation pour les entreprises les plus durement touchées : 
 
  • Présentation d'un projet de loi sur le Programme de relance pour le tourisme et l'accueil, qui offrirait un soutien sous forme de subventions salariales et de loyers aux organisations des secteurs du tourisme et de l'hôtellerie, avec un taux de subvention pouvant atteindre 75 %, et sur le Programme de relance pour les entreprises les plus durement touchées, qui offrirait un soutien sous forme de subventions salariales et de loyers aux organisations qui ont subi des pertes importantes, avec un taux de subvention pouvant atteindre 50 %.  
  • Cette législation prolongerait également le Programme d'embauche pour la relance économique du Canada jusqu'au 7 mai 2022 pour les employeurs admissibles dont les pertes de revenus actuelles sont supérieures à 10 pour cent, et augmenterait le taux à 50 pour cent. 
  • Le projet de loi C2 devra être présenté de nouveau à la Chambre en vue d'une troisième lecture et d'un vote final, et sera ensuite envoyé au Sénat. L'AITC milite pour l'adoption rapide de ce projet de loi avant que la Chambre ne s'ajourne cette semaine.  
  • Le Programme de soutien en cas de confinement local fournirait aux organisations qui font face à de nouveaux confinements locaux liés à COVID-19 jusqu'au montant maximum disponible par le biais des programmes de subventions salariales et de subventions au loyer.  
  • Ces programmes seraient disponibles jusqu'au 7 mai 2022, les taux de subvention proposés étant disponibles jusqu'au 12 mars 2022. Du 13 mars au 7 mai 2022, le soutien diminuerait de moitié, en prévision du fait que le virus sera encore mieux maîtrisé et que notre reprise s'installera fermement dans tous les secteurs de l'économie. Le soutien en cas de blocage continuerait à fournir un soutien supplémentaire au loyer de 25 % et serait calculé au prorata du nombre de jours pendant lesquels un lieu particulier a été touché par un blocage jusqu'au 7 mai 2022. 
  • Prolongation de la date limite pour le remboursement des prêts du Compte d'urgence d'entreprise du Canada. 
 
  
Taxe sur l'amélioration de la qualité de l'air pour les petites entreprises  
 
  • Le gouvernement propose un crédit d'impôt remboursable pour l'amélioration de la qualité de l'air des petites entreprises de 25 % sur les dépenses admissibles d'amélioration de la qualité de l'air engagées par les petites entreprises afin qu'il soit plus abordable pour elles d'investir dans une ventilation et une filtration de l'air plus sûres et plus saines. Les entreprises recevraient le crédit sur les dépenses admissibles engagées entre le 1er septembre 2021 et le 31 décembre 2022, liées à l'achat ou à la modernisation de systèmes mécaniques de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) et à l'achat de dispositifs autonomes conçus pour filtrer l'air à l'aide de filtres à particules à haute efficacité (HEPA), jusqu'à concurrence de 10 000 $ par emplacement et de 50 000 $ au total.


Les mandats de vaccination rendent les voyages plus sûrs  
 
Les mandats de vaccination aident les entreprises à rouvrir et à se rétablir en toute sécurité, ce qui contribue à la création d'emplois, à l'augmentation des heures de travail et des salaires des travailleurs, et à l'essor de la classe moyenne. Afin de protéger la sécurité des voyageurs et des travailleurs, le gouvernement a pris des mesures pour mettre en place une exigence selon laquelle :  
 
  • Tous les voyageurs qui partent maintenant d'un aéroport canadien, d'un train de VIA Rail ou de Rocky Mountaineer, ou d'un navire de croisière (ou d'un navire de passagers non essentiels pour des voyages de 24 heures ou plus) doivent être entièrement vaccinés, à quelques exceptions près.  
  • Tous les employeurs des secteurs du transport aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale doivent établir des politiques de vaccination qui garantissent que les employés sont entièrement vaccinés contre le COVID-19.  Le gouvernement propose de fournir 37,4 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-22, à Transports Canada pour soutenir la mise en œuvre et la surveillance de ce mandat de vaccination des employés et des passagers des secteurs aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale. 
 
Soutien pour les preuves de vaccination  
 
Le gouvernement fédéral s'est engagé à établir une norme nationale de preuve de vaccination et travaille avec chaque province et territoire pour élaborer une preuve de vaccination standard. Cela aidera les Canadiens entièrement vaccinés à voyager à l'intérieur du pays et à l'étranger. Toutes les provinces et tous les territoires ont confirmé qu'ils allaient de l'avant avec un certificat de preuve de vaccination normalisé. Le gouvernement met de côté les fonds nécessaires pour les dépenses des provinces et des territoires liées à la mise en œuvre de leurs programmes de preuve de vaccination. 

Le gouvernement fédéral a également travaillé avec des partenaires internationaux pour que la norme canadienne de preuve de vaccination soit largement reconnue aux frontières étrangères, permettant ainsi aux Canadiens entièrement vaccinés de voyager dans le monde entier. 
 
  • L'AITC est très satisfaite de cette mesure, car nous n'avons cessé de réclamer un mandat national unique et normalisé pour la preuve de vaccination, afin d'assurer une expérience de voyage sans faille pour les voyageurs nationaux et internationaux.  
 
La mise à jour économique a également fourni des scénarios économiques alternatifs basés sur la capacité à s'adapter à Omicron et à d'éventuelles variantes futures préoccupantes. Ces scénarios auraient un impact de plus en plus dévastateur sur l'industrie du tourisme. L'AITC surveille la variante omicron et ses répercussions.  
Pour en savoir plus ou faire des commentaires sur l’une de nos initiatives de défense, veuillez contacter Madison Simmons, directeur des affaires gouvernementales, à l’adresse msimmons@tiac-aitc.ca.  
L'AITC dans les médias

La présidente-directrice générale, Beth Potter, a été présente dans les médias au cours des deux dernières semaines à la suite de nombreuses annonces. Vous pouvez voir les interviews de Beth ici :

Suivi de la vaccination

➜ Suivi des vaccins par province
Ressources de l'ASPC sur le COVID-19 

Parmi la population admissible, les jeunes adultes âgés de 18 à 39 ans ont la plus faible couverture vaccinale, en date du 16 octobre 2021. 
  • 75 % des personnes âgées de 18 à 29 ans sont entièrement vaccinées.  
  • 77 % des personnes âgées de 30 à 39 ans sont complètement vaccinées.   
  • Entre le 14 juillet et le 18 octobre 2021, dans le groupe d'âge des 18 à 39 ans:  
  • 2 037 personnes ont été hospitalisées pour le COVID-19 ;  
  • 384 personnes ont été admises aux soins intensifs ;  
  • 45 personnes atteintes de COVID-19 sont décédées.  
  • Il n'y a aucun moyen de savoir comment la COVID-19 vous affectera. Même si les jeunes peuvent parfois présenter des symptômes légers lorsqu'ils sont infectés par la COVID-19, ils peuvent quand même être affectés par le virus, le transmettre à d'autres personnes et subir des effets à plus long terme.   

Une vaccination complète est l'un des moyens les plus efficaces de protéger nos familles, nos communautés et nous-mêmes contre le COVID-19. En partageant cette information avec vos parties prenantes, vos clients et vos employés, vous pouvez aider chacun d'entre nous à retrouver les personnes et les activités qui nous manquent.     

À partager avec les médias sociaux : Les faits sur les vaccins COVID-19  
Une Trousse à outils de sensibilisation au COVID-19 est également disponible en ligne avec des ressources supplémentaires sur le COVID-19 et en formats multilingues.
Restrictions sur les voyages

Destination Canada fournit des informations à jour sur les restrictions relatives aux voyages intérieurs et les exigences d’auto-isolation des voyageurs pour toutes les provinces et tous les territoires.