December 2018
Auto-évaluation de la formation continue :
Promouvoir les connaissances et le développement professionnel des IBCLC
Comme nous l’avons annoncé précédemment, à partir de ceux devant se recertifier en 2022, les IBCLC ne seront plus obligés de se recertifier par examen tous les dix ans ! Deux options de recertification sont désormais proposées par cycle de cinq ans :
 
  1. Recertification par examen, OU
  2. Recertification par CERP par le biais de l’auto-évaluation de la formation continue (FC).
 
L’auto-évaluation FC est conçue pour encourager l’autoréflexion et identifier les compétences et les domaines sur lesquels une personne doit particulièrement travailler dans le cadre de sa formation continue, sur la base du Plan détaillé du contenu de l’examen d’IBCLC actuel. L’auto-évaluation FC adopte une « approche mixte » à la formation continue et au développement professionnel, permettant à l’IBCLC de se développer professionnellement en maintenant ses connaissances de base, tout en laissant à chacun une certaine flexibilité quant au choix d’une formation continue en fonction de son choix de carrière, de son environnement de pratique, ou de ses domaines d’intérêts.
 
L’auto-évaluation FC est une évaluation gratuite, à distance, et informatisée, comprenant environ 70 questions à choix multiples définies dans l’objectif de créer un Plan de développement professionnel personnalisé.
 
2022 marque le début de la période de transition. Les IBCLC qui doivent se recertifier en 2022 n’auront besoin d’obtenir que 7 CERP (10%) sur le total de 75 CERP requis sur la base des résultats de leur auto-évaluation FC. Les IBCLC devant se recertifier en 2022 ont reçu l’accès à l’auto-évaluation FC.
 
Le nombre de CERP requis sur la base des résultats de l’auto-évaluation FC passera à 20 CERP (30%) en 2023, et 34 CERP (50%) en 2024 et au-delà. Plus d’informations relatives au moment où les IBCLC devant se recertifier en 2023 et au-delà pourront accéder à l’auto-évaluation FC seront prochainement disponibles.
Les inscriptions pour l’examen d’IBCLC de mars/avril 2022 sont ouvertes !
Vous connaissez quelqu’un qui souhaite devenir IBCLC, la meilleure certification en matière de soins à la lactation ? Les inscriptions pour le passage de l’examen d’IBCLC de mars/avril 2022 sont maintenant ouvertes, jusqu’au 7 décembre 2021.
Date limite d’inscription : 7 décembre 2021
Passage de l’examen : 23 mars – 1er avril 2022
S’inscrire sur le système en ligne de gestion des certifications de l’IBLCE (online credential management system)

(Si vous avez déjà un compte, veuillez ne pas en créer un nouveau. Dans le cas où vous auriez besoin d’aide, veuillez réinitialiser votre mot de passe, puis contacter le bureau qui dessert votre région).
Attention : l’examen de mars/avril 2022 est proposé uniquement en anglais.

Les inscriptions pour l’examen d’IBCLC de septembre 2022, disponible dans toutes les langues de l’IBLCE, seront ouvertes en avril.
Vous souhaitez rester connecté(e) à la communauté des IBCLC après votre retraite ?
 
Le statut « retraité(e) » est maintenant disponible
Le statut d’« IBCLC retraité(e) », introduit en 2021, reconnaît les années de service en tant qu’IBCLC auprès des familles allaitantes. Il permet également aux IBCLC à la retraite de rester connecté(e)s !
 
Les anciens IBCLC dont la certification a déjà expiré ont la possibilité de demander ce nouveau statut. Cette exception, limitée dans le temps, est désormais disponible pour ceux dont la certification a expiré entre 2010 et 2020.
 
Pour les IBCLC actuellement certifié(e)s, une demande de statut d’« IBCLC retraité(e) » doit être déposée dans l’année d’expiration de votre certification.
 
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 septembre 2022.
L’IBLCE et les IBCLC : Mise à jour du Code de l’OMS et du statut d’IBCLC
Comme déjà indiqué dans les lettres d’informations de l’IBLCE de juillet 2021 et d’août 2020, l’IBLCE continue de travailler à la mise à jour de ses politiques et procédures afin de renforcer son engagement envers les objectifs du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel (Code de l’OMS) et des résolutions ultérieures de l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS), et de garantir les meilleures pratiques en matières de certification.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’IBLCE, comme de nombreuses organisations, a dû adapter ses activités de base à des circonstances très différentes et fournir de nouvelles informations à ses parties prenantes, telles que des directives provisoires sur l’utilisation des outils technologiques pour le respect des conditions d’éligibilité aux heures de pratique clinique.

Après avoir procédé à une analyse approfondie, l’IBLCE reste attachée à ces initiatives importantes et à leur mise en œuvre, ces initiatives étant essentielles compte tenu de la complexité que représente un programme de certification mondial.
 
À ce jour, l’IBLCE a mis en œuvre les mesures suivantes :
 
  • Le Conseil d’administration et le personnel de l’IBLCE ont suivi la formation sur le Code de l’OMS et les résolutions ultérieures. Cette formation fait désormais partie du processus d’intégration des nouveaux membres du Conseil d’administration et du personnel.
  • À compter du 1er janvier 2022, l’IBLCE n’acceptera aucun crédit de formation obtenu dans le cadre d’une certification/recertification auprès d’entreprises dont les produits entrent dans le champ d’application du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel (tels que, par exemple, des préparations pour nourrissons, des biberons, ou des tétines).
  • L’IBLCE demandera aux fournisseurs de CERP de confirmer leur respect du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans le cadre de son Programme 2022 pour les fournisseurs de CERP. Plus d’informations seront envoyées aux fournisseurs de CERP prochainement.
  • L’IBLCE encourage à la fois les prestataires et les participants aux programmes de formation à surveiller de près la participation d’entités ne remplissant pas leurs obligations conformément au Code de l’OMS (par exemple, les fabricants, distributeurs et commerçants de préparations pour nourrissons, de biberons, et de tétines). Afin d’aider les IBCLC à déterminer si un programme est conforme au Code de l’OMS, l’IBLCE a ajouté plusieurs Questions fréquemment posées concernant la certification et aux Questions fréquemment posées concernant la recertification, sur son site Internet.
  • Comme mentionné plus haut, en octobre 2021, l’IBLCE a introduit un statut « Retraité(e) » pour les IBCLC en exercice qui prévoient de prendre leur retraite et de ne plus pratiquer.
 
L’IBLCE continue de travailler aux initiatives suivantes, qu’elle considère importantes, avec des délais de mise en œuvre mis à jour :
 
  • Tout au long de 2022, l’IBLCE s’engagera dans un examen complet et une amélioration en plusieurs phases du Programme des fournisseurs de CERP. L’IBLCE reconnaît les complexités liées à la formation relative à la lactation dans l’espace mondial, et s’engage à élaborer des directives pour les IBCLC et les fournisseurs de CERP sur une formation conforme et répondant aux différents besoins des IBCLC.
  • La date d’entrée en vigueur de l’exigence de formation au Code de l’OMS annoncée précédemment pour les candidats à l’examen initial d’IBCLC et les IBCLC devant se recertifier doit être modifiée et sera annoncée en 2023.
  • En 2022, le Conseil d’éthique et de discipline de l’IBLCE examinera et révisera le Code de déontologie des IBCLC, en consultation avec un conseiller juridique, afin d’y inclure les dispositions du Code de l’OMS. Sa date d’entrée en vigueur avec une date d’entrée en vigueur modifiée sera annoncée en 2023.
 
Comme annoncé en avril 2021, l’IBLCE a repoussé la date de mise en œuvre du Statut « Inactif » devant remplacer le statut « Certification expirée » en 2022. D’autres informations à ce sujet seront communiquées prochainement.
 
L’IBLCE se réjouit de travailler avec ses parties prenantes sur ces améliorations importantes.
Changements dans l’équipe de direction de l’IBLCE !
L’IBLCE a le plaisir d’annoncer l’élection de deux nouvelles administratrices dynamiques au Conseil d’administration de l’IBLCE ! L’IBLCE souhaite la bienvenue à Brooke Gilliam et Emily Walden au sein du Conseil d’administration de l’IBLCE.
Brooke Gilliam, BSN, RN, IBCLC
Brooke Gilliam est originaire de Greensboro, en Caroline du Nord, où elle sert sa communauté en tant que consultante en lactation à l’hôpital Moses Cone, ainsi que par le biais de soins à domicile avec un cabinet privé local dirigé par des sage-femmes. Elle est fondatrice et gérante de Mother’s Finest Birth & Lactation, PLLC, et a plus de 10 ans d’expérience en soins infirmiers en santé maternelle. Brooke a obtenu son diplôme BSN (diplôme d’infirmière) auprès de l’Université centrale de Caroline du Nord, et a effectué sa formation en lactation dans le cadre du programme Mary Rose Tully Training Initiative de l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Par ailleurs, elle passe actuellement un Master scientifique en soins infirmiers (MSN) à la Western Governors University. Brooke est passionnée par la formation et le soutien des familles allaitantes en leur permettant d’acquérir un modèle d’allaitement qui correspond le mieux à leur mode de vie. Ses intérêts de recherche portent sur les efforts visant à améliorer les taux d’initiation et de durée de l’allaitement chez les femmes noires. Elle croit également que diversifier le domaine de la lactation avec des professionnels compétents aura un impact positif sur les taux d’allaitement tout en réduisant la mortalité infantile et les disparités en matière de santé infantile chez les bébés de couleur.
Emily B. Walden MSN/Ed., CNM, C-EFM, IBCLC
Emily Walden travaille aux côtés des femmes et des nouveau-nés depuis plus de 10 ans : d’abord en tant qu’infirmière agréée, puis en tant qu’infirmière enseignante, et maintenant en tant que CNM (Certified nurse-midwife, « Infirmière-sage-femme diplômée ») de santé rurale dans le Wisconsin, aux États-Unis. Elle a rapidement aspiré à devenir une IBCLC – avec le rêve de pouvoir ensuite ouvrir une clinique d’allaitement pour tous ceux qui avaient besoin d’un soutien à l’allaitement – et est devenue IBCLC en 2018. Emily est diplômée de l’Université de Toledo avec un Master scientifique en soins infirmiers (MSN), et en tant qu’infirmière enseignante au sein de l’Université de Toledo. Elle détient également un certificat post-maîtrise d’infirmière sage-femme. Tout au long de sa carrière, la défense de l’allaitement et du lait maternel a toujours été étroitement liée à ses divers rôles dans le domaine de la santé.
IBLCE a également une nouvelle équipe de direction bénévole ! Conformément aux statuts de l’IBLCE, Annabelle Mackenzie, MA, IBCLC du Suffolk (Royaume-Uni), est passée du rôle de présidente élue au rôle de présidente. La nouvelle présidente élue est Mona Sakr, MBBS, MSc, IBCLC, originaire d’Égypte et plus récemment d’Ajman (Émirats Arabes Unis) et de Caroline du Nord (États-Unis). Marin Skariah, MSN, FNP-BC, RNC-MNN, C-EFM, IBCLC du Connecticut (États-Unis), est maintenant la présidente sortante après une année couronnée de succès, mais difficile, en tant que présidente pendant la pandémie mondiale. Kristi Salisbury, CDM, CFPP, RD du Minnesota (États-Unis), a été élue trésorière, et Agnes Wangui Kamau, BA de Nairobi (Kenya), a été élue membre principale du Conseil d’administration. L’IBLCE remercie chacune de ces personnes pour avoir assumé ces rôles importants au sein de notre direction !
Enfin, l’IBLCE exprime ses plus vifs remerciements à Norma Escobar, IBCLC, RLC, Kelly Valceanu, DNP, MA, MSN, CNM, IBCLC, et Roberto Issler, MD, IBCLC qui ont récemment terminé leur mandate au sein du Conseil d’administration de l’IBLCE ! L’IBLCE a apprecié leur leadership et leur souhaite le Meilleur !
 
Pour plus d’informations sur le Conseil d’administration de l’IBLCE, n’hésitez pas à consulter le site Internet de l’IBLCE.
Présentation de la nouvelle Coordinatrice d’Amérique centrale de l’IBLCE
L’IBLCE a le plaisir d’accueillir sa nouvelle coordinatrice de l’IBLCE dans son réseau mondial, le Dr Ilinichna Lizeth Alzamora Madrid, pour l’Amérique centrale.
La famille du Dr Ilinichna Alzamora au Panama l’a inspirée à consacrer sa vie aux soins des enfants. Ses valeurs familiales l’ont amenée à devenir pédiatre et néonatologiste. Au cours de sa carrière, elle est devenue maman d’une petite fille. Comme beaucoup de mères pendant cette période dans son pays, elle a reçu très peu d’aide pour l’allaitement.
 
Les difficultés qu’elle a rencontrées l’ont encouragée, en tant que mère et médecin, à vouloir aider d’autres mères allaitantes, leurs enfants et leurs familles. En 2015, elle fonde « Mom and Dad’s School », la première école panaméenne pour les parents qui souhaitent se préparer à l’allaitement. En 2017, elle est devenue l’une des premières IBCLC certifiées au Panama et continue son travail au service des familles panaméennes.
 
Les IBCLC et les candidat(e)s aux examens en Amérique centrale peuvent contacter le Dr Alzamora pour en savoir plus sur la certification en tant qu’IBCLC à centralamerica@iblce.org.
 
Pour toute question sur comment devenir IBCLC ou se recertifier, veuillez contacter le/la coordinateur(-trice) de votre pays/région, dont vous trouverez les coordonnées ici.
L’IBLCE continue son travail avec le Collectif mondial pour l’allaitement maternel !
L’IBLCE continue de participer activement au Collectif mondial pour l’allaitement maternel, un groupe spécialisé et influent dirigé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF. Le Collectif poursuit son important travail d’intensification des programmes et des politiques d’allaitement maternel visant à augmenter les taux d’allaitement maternel exclusif dans le monde.
 
Le Collectif mondial pour l’allaitement maternel joue un certain nombre de rôles importants, notamment en plaidant pour l’investissement dans l’allaitement et en sensibilisant le public à l’importance de l’allaitement, à la fois auprès des familles et au niveau des pays.
 
IBCLC intronisés en tant que membres prestigieux de l’American Academy of Nursing
L’American Academy of Nursing a récemment intronisé l’ancien trésorier et membre du Conseil d’administration de l’IBLCE, Clifton J. Kenon, Jr., DNP, MSN, RN, IBCLC, FAAN, en tant que membre de l’American Academy of Nursing. Les membres de l’Académie, originaires de trente-huit pays du monde, sont des chefs de file en soins infirmiers dans les domaines de la recherche, de la gestion, et de la formation, et incluent des présidents, des chanceliers, et des doyens d’université ; des fonctionnaires élus ; des directeurs généraux d’hôpitaux et des vice-présidents pour les soins infirmiers ; des dirigeants d’associations ; des chercheurs ; et des entrepreneurs.
 
Les membres de l’Académie jouent un rôle central dans l’amélioration de la qualité de la santé et des soins infirmiers, la réduction des disparités et des inégalités en matière de santé, et le renforcement des soins infirmiers et du système de soins de santé, tant au niveau national qu’international.
 
 
Les IBCLC Kimarie Bugg, DNP, RN, MPH, IBCLC, FAAN, Ifeyinwa Asiodu, PhD, RN, IBCLC, FAAN, et Natalia Villegas Rodriguez, PhD, MSN, RN, IBCLC, FAAN ont également été sélectionnés.
 
Toutes nos facilitations à ces IBCLC et aux nouveaux Membres de l’American Academy of Nursing pour cet honneur extraordinaire qui leur est rendu.
Follow IBLCE on Social Media