OCTOBRE 2018
NOUVEAU SERVICE SUR 
W SCC CONNECT
AVIS DE PROJET DE DÉSAMIANTAGE



WSCC Connect propose un nouveau service en ligne qui vous permet d'informer la CSTIT de prochains travaux liés à l'amiante.

Si vous travaillez à un projet se caractérisant par la présence d'amiante ou nécessitant le retrait de matériaux amiantifères, vous devez envoyer un avis à la CSTIT. Cette exigence s'applique à tous les types de travaux liés à l'amiante aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

Le service Avis de projet de désamiantage permet aux employeurs de procéder à des notifications en ligne et de voir des avis antérieurs.

Pourquoi faut-il avertir la CSTIT de travaux de désamiantage ou autrement liés à l'amiante?

Les pratiques de travail sécuritaires à suivre et les précautions à prendre lors du retrait de matériaux amiantifères varient considérablement selon le type de matériaux à enlever, la teneur en amiante, l'état et l'emplacement. En avisant la CSTIT de tout projet lié à l'amiante, vous vous acquittez de vos responsabilités en vertu du Règlement sur la santé et la sécurité au travail et vous nous permettez de vous aider tout au long du processus si vous avez besoin de conseils.

En cas de doute sur la mesure dans laquelle ce service en ligne s'applique à votre entreprise ou vous, appelez-nous au 1-800-661-0792 et demandez à parler à l'un de nos agents de la sécurité.


Vous n'avez pas encore de compte WSCC Connect? Nous encourageons toutes les entreprises à  créer un compte .
QUOI DE NEUF?

Les codes de pratique fournissent des directives concrètes sur différents sujets, à suivre étape par étape, pour aider les employeurs et les travailleurs à comprendre et à respecter les normes de sécurité établies dans les lois et règlements. Nous publions régulièrement de nouveaux codes. Pour en savoir davantage, veuillez lire notre page Codes de pratique.

NOUVEAU CODE DE PRATIQUE SUR LE CANNABIS

Les employeurs ont depuis toujours la responsabilité de veiller à ce que leur personnel soit « apte au travail » et puisse s'acquitter de ses tâches de manière sécuritaire. La légalisation du cannabis récréatif ne change rien à cette responsabilité. Le Code de pratique sur le cannabis fournit de l'information concrète aux employeurs et aux travailleurs sur leur rôle dans le maintien d'un lieu de travail sécuritaire dans la foulée de la légalisation du cannabis. Il comprend un exemple de politique sur les facultés affaiblies que les employeurs pourront adapter à leur milieu de travail.



Le Code de pratique sur le cannabis correspond aux articles suivants de la législation en vigueur aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut :
  • Règlement sur la santé et la sécurité au travail, article 35.1, Facultés affaiblies;
     
  • Règlement sur la santé et la sécurité dans les mines, article 18.1.01 (T.N.-O.) et article 18.02.1 (NU), Facultés affaiblies.
Ce code s'ajoute aux ressources en matière de sécurité que la CSTIT a diffusées à ce jour sur la légalisation du cannabis et les facultés affaiblies. Vous pouvez accéder à ces ressources éducatives au  www.wscc.nt.ca/fr/facultés-affaiblies ou au  www.wscc.nu.ca/fr/facultés-affaiblies.

Si vous avez des questions concernant vos responsabilités en milieu de travail en vertu du Règlement sur la santé et la sécurité au travail et du Règlement sur la santé et la sécurité dans les mines, appelez-nous au 1 800 661-0792.

Entre-temps, n'hésitez pas à  consulter le Code de pratique sur le cannabis.

J OURNAUX DE BORD ET REGISTRES DE PREMIERS SOINS
Maintenant en inuktitut et en inuinnaqtun!

Saviez-vous que, en vertu du Règlement sur la santé et la sécurité au travail, les employeurs doivent tenir un registre des blessures liées au travail survenues pendant une période de trois ans? Pour vous aider à répondre à cette exigence, la CSTIT propose des journaux de bord et registres des premiers soins.

La CSTIT comprend que la sécurité au travail est un domaine qui doit rester accessible à tous, sans obstacle d'ordre linguistique ou culturel. Ces livres de bord et registres sont maintenant offerts en inuktitut, en inuinnaqtun, en français et en anglais.

Demandez vos exemplaires dans la langue de votre choix en nous écrivant à  info@wscc.nt.ca .
Glissades, trébuchements et chutes
Comment éviter les blessures cet hiver

Chaque année, trop nombreux sont les travailleurs blessés parce qu'ils ont glissé, trébuché ou fait une chute. Une demande d'indemnisation sur cinq est liée à ce type de blessure. À l'arrivée du temps froid, nous tenons à rappeler l'importance de porter une attention particulière à l'environnement. Si glisser sur le plancher à l'intérieur d'un bâtiment fait mal, une chute sur la glace, par exemple en sortant d'un véhicule, peut être encore plus douloureuse!

Mais comment éviter les chutes? En étant conscient, ou consciente, des dangers et en prenant quelques précautions :
  • La plupart des glissades, trébuchements et chutes surviennent durant les mois de transition vers l'hiver ou au sortir de celui-ci, en octobre et en avril.
     
  • Un bon entretien est fondamental pour la prévention des glissades, trébuchements et chutes. Nettoyez vos zones de travail et veillez à les garder libres d'encombrement.

  • Les conditions hivernales font augmenter les risques, surtout lorsque la neige dissimule des débris et des surfaces glacées. La saison des glaces entraîne d'autres dangers, d'où l'importance d'étendre du sable ou du calcium sur les surfaces glacées.
     
  • Le temps pluvieux rend les pieds boueux, ce qui contribue aussi aux glissades, trébuchements et chutes. N'oubliez pas de vous essuyer les pieds avant de monter dans un escalier ou sur une échelle, ou d'entrer dans une zone de travail.
     
  • Assurez-vous d'utiliser trois points de contact (deux pieds et une main ou deux mains et un pied) quand vous montez sur une échelle, descendez dans un escalier (en tenant la rampe), entrez dans un véhicule ou en sortez, ou dans toute transition de l'intérieur vers l'extérieur.
     
  • Portez des chaussures appropriées en fonction de la météo et des conditions.
Rappel : Vos yeux sont votre meilleur moyen de défense contre les glissades, trébuchements et chutes. Attention à la marche! Regardez où vous allez!

         
LE SAVIEZ-VOUS?
STATISQUES MENSUELLES EN SEPTEMBRE

Chaque mois, la CSTIT publie des statistiques sur les blessures du mois précédent pour nous rappeler que la sécurité en vaut la peine. Si vous ne nous suivez pas encore sur Facebook et Twitter, consultez les statistiques du mois de septembre ci-dessous.



Êtes-vous au courant des statistiques? Informez-vous. Soyez prudent!

Participez aux discussions sur la sécurité sur  Facebook ou  Twitter.
MODIFICATIONS AUX POLITIQUES

Le Conseil de gouvernance a examiné et approuvé les politiques et ses propres directives suivantes lors de sa réunion tenue en septembre 2018 :
  • Politique 03.06, Droit aux prestations pour les travailleurs souffrant d'une maladie professionnelle
  • Politique 03.10, Douleur chronique
  • Politique 04.11, Gestion des demandes d'indemnisation
  • Politique 04.14, Retour au travail
Prière de consulter le Manuel des politiques de la CSTIT ou les Directives du conseil de gouvernance pour voir toutes les directives du Conseil de gouvernance.
FERMETURE DES BUREAUX

Les bureaux de la CSTIT seront fermés à l'occasion du jour du Souvenir le lundi 12 novembre et rouvriront le lendemain, le 13 novembre, dès 8 h 30.

Pour signaler une blessure ou un incident grave au travail, appelez au 1-800-661-0792.

Pour signaler un travail dangereux, utilisez le service Signaler un travail dangereux accessible sur le portail  WSCC Connect.
wscc.nt.ca   /  1.800.661.0792   *   wscc.nu.ca  /  1.877.404.4407