Bulletin électronique d'été 2015

Dans ce numero

Commentaires ou questions au sujet de ce bulletin électronique?   

 

Contactez Michèle Rogerson 

micheleR@skillscanada.com 

Joignez SCC sur Twitter, Facebook, YouTube et Flickr 


View our photos on flickr
 
Message du Chef de la direction

 

Les 21es Olympiades canadiennes des métiers et des technologies, qui se sont déroulées du 27 au 30 mai 2015, à Saskatoon, en Saskatchewan, ont été, si l'on se fie aux commentaires reçus des nombreuses parties prenantes, un véritable succès. La rencontre de deux jours, encadrée par l'inspirante Cérémonie d'ouverture et une Cérémonie de clôture très émouvante, a accueilli des milliers de visiteurs, dont des élèves de la grande région de Saskatoon et au-delà, ainsi que des centaines de représentants d'entreprises, de syndicats, du secteur de l'éducation et du gouvernement, tous engagés à promouvoir les carrières dans les métiers spécialisés et les technologies.

  

L'honorable Pierre Poilievre, ministre de l'Emploi et du Développement social, et ministre de la Réforme démocratique présente le prix pour la sécurité à un membre du Comité technique national en cuisine.
 

 

Nous sommes très heureux que l'honorable Pierre Poilievre, ministre de l'Emploi et du Développement social, et ministre de la Réforme démocratique, ait pu, malgré son emploi du temps très rempli, se joindre à nous pour visiter les installations des concours et voir des jeunes du Canada à l'œuvre. Le Ministre a aussi assisté à la Cérémonie de clôture, où il a félicité les centaines de concurrents et de concurrentes pour leur travail ardu et leur dévouement tout au cours du long et difficile cheminement qui les a conduits aux Olympiades canadiennes. 

 

SCC continue d'enrichir les Olympiades de nouveaux volets intéressants. Ainsi, cette année, nous avons tenu le tout premier Forum sur les compétences essentielles pour les éducateurs. Les participants ont pu discuter de l'importance des compétences essentielles et du passage des élèves de « l'école au marché du travail ». En outre, cette année, SCC a procédé au lancement de son Application sur les compétences essentielles, que l'on pouvait essayer sur place. On peut télécharger l'appli au moyen de Google Play et d'ITunes®.

 

Les 29 membres d'Équipe Canada WorldSkills 2015 étaient aux Olympiades 2015. Ils ont pris part à des activités d'entraînement et de préparation en vue de leur participation au 43e Mondial des métiers, qui aura lieu du 11 au 16 août prochain, à São Paulo, au Brésil. Au nom du Conseil d'administration national, je leur souhaite la meilleure des chances à cette rencontre internationale! C'est avec plaisir que j'irai vous rejoindre à São Paulo.

 

Je tiens à remercier nos centaines de commanditaires et de fournisseurs qui rendent possible la tenue des Olympiades, en particulier, l'A.U. Canada et TransCanada, pour leurs importantes contributions aux Olympiades et à ses membres partout au pays.

 

Finalement, je veux remercier tous les bénévoles, en particulier les membres du Comité technique national et les chefs d'atelier. Ces personnes travaillent de concert avec SCC tout au cours de l'année et consacrent d'innombrables heures en vue d'assurer le succès des Olympiades. Elles ne ménagent aucun effort pour assurer la sécurité, la transparence et la pertinence des concours.

 

Je remercie tous ceux et celles qui ont contribué au succès des Olympiades 2015. Nous nous réjouissons à la perspective de vous voir aux Olympiades 2016, à Moncton, au Nouveau-Brunswick, du 5 au 8 juin 2016!

 

Shaun Thorson,

Chef de la direction

 

Skills/Compétences Canada fait la manchette

 

Voici certains des articles et des reportages qui ont été faits récemment au sujet des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies 2015:

Mike Holmes, porte-parole officiel de SCC, discute de l'importance des carrières dans les métiers spécialisés pour l'économie du pays. Cet article intéressant a été publié dans le National Post : How Skills Canada can save our jobs and our economy.

Ne manquez d'aller voir l'entrevue réalisée par Global News, d'Al Gabert, directeur exécutif de SCC - Saskatchewan, de Sean Audet, concurrent au concours Cuisine, et d'Emily Fell, concurrente au concours Peinture automobile. Le reportage comprend une visite des installations des Olympiades canadiennes 2015.

 

Après sa visite aux Olympiades, l'équipe de Global News a aussi publié l'article suivant, intitulé : Canada's Top Young Trades People battle it out at the Skills Canada National Competition.

 

Une équipe de Radio-Canada a aussi visité les installations des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies, à Saskatoon, et a interviewé Luc Morin, directeur exécutif de SCC - Nouveau-Brunswick et Kassandra Bilodeau, membre d'Équipe Canada WorldSkills 2015 : Des champions des métiers s'affrontent à Saskatoon.

 

CBC Radio a réalisé une entrevue avec Shania Stevens, concurrente au concours Pâtisserie, aux Olympiades 2015. Elle explique pourquoi elle a choisi un métier ainsi que ses projets de carrière en tant que chef pâtissière.

 

Le Star Phoenix a interviewé Shaun Thorson, chef de la direction de SSC, ainsi que Bo Chiasson, membre d'Équipe Canada WorldSkills 2013 au concours Robotique, pour connaître leurs vues sur la rencontre :  National Skills Competition Comes to Saskatoon.

 

CBC News Saskatoon a publié l'article suivant sur les Olympiades 2015 : Top Skills and Technology Minds meet in Saskatoon. 

 

Le Star Phoenix a aussi publié un article consacré aux concurrents du concours Robotique.

 

News Talk 650 s'est aussi intéressé au concours de robotique et a interviewé Shaun Thorson, chef de la direction de SCC, sur les neuf compétences essentielles aux carrières dans les métiers et les technologies. Cliquez ici pour lire l'article.  

 

Le Toronto Sun a, lui aussi, publié un article sur les compétences essentielles aux Olympiades canadiennes : Skills for the future.

 

Shaw TV a réalisé un mini-documentaire, filmé avant et durant les Olympiades 2015 :

Partie 1 : entrevue avec Al Gabert, directeur exécutif de Skills/Compétences Canada - Saskatchewan.

Partie 2 : Bo Chiasson, concurrent au concours de robotique, membre d'Équipe Canada WorldSkills 2013.

Partie 3 : Shaun Thorson, chef de la direction de Skills/Compétences Canada.

 

Le Gouvernement du Canada a distribué un communiqué sur le fil de presse, après les Olympiades.

 

Skills/Compétences Canada a aussi distribué un communiqué de presse, après la Cérémonie de clôture des Olympiades. 

Nouvelles de SCC

Points saillants des Olympiades 2015

 

Pour revivre la vague d'énergie!

 

Regardez la vidéo des moments forts 

 

Regardez et téléchargez + de 1000 photos exaltantes 

 

Consultez les résultats des concours 

 

Prix remis aux Olympiades 2015

 

Plusieurs prix ont été décernés à la Cérémonie de clôture, dont le Prix pour la sécurité aux concours, le Prix Réalisation de SCC et le Prix pour l'esprit d'équipe.

 

Le Prix pour la sécurité est remis au domaine de compétition qui, selon le Comité national de la sécurité, a le mieux réussi à gérer tous les aspects de la sécurité, dont les mesures de prévention et la planification en cas d'urgence.

 

Gagnant : Cuisine

 

Le prix Réalisation a été remis aux membres bénévoles d'un comité technique qui n'ont ménagé aucun effort pour assurer le plus grand succès des Olympiades canadiennes 20154.

 

Gagnants :

Randy Callaghan - Président du CTN pour le concours Charpenterie

Thomas Rush, chef d'atelier, Cuisine et Pâtisserie

Kyla McKechnie, chef d'atelier, Aménagement paysager

 

Le Prix pour l'esprit d'équipe est remis à la formation provinciale ou territoriale qui a fait preuve du plus haut niveau d'enthousiasme, de dévouement et de fierté tout au cours de la rencontre et qui a été la plus active sur les réseaux sociaux de Skills/Compétences Canada.

 

Gagnant : ÉQUIPE NUNAVUT!  

 

 

Les 20es Olympiades canadiennes ont accueilli plus de 575 concurrents, et 2500 élèves sont venus les voir à l'œuvre au cours des quatre jours de compétition. Pour la toute première fois, la Cérémonie d'ouverture et la Cérémonie de clôture se sont déroulées en plein air. Leur déroulement ainsi que les divertissements ont contribué à bien recréer l'essence de la Saskatchewan.

 

Plusieurs invités ont pris la parole durant les cérémonies, dont Sherry Holmes, de la Fondation Holmes, à la Cérémonie d'ouverture, et le ministre d'Emploi et de Développement social, Pierre Poilievre, à la Cérémonie de clôture. Ce dernier a félicité tous les concurrents et a souhaité bonne chance aux membres d'Équipe Canada WorldSkills, qui se rendront au 43e Mondial des métiers, au Brésil.

 

 

 

Tout au cours des Olympiades, bon nombre d'activités mettaient en relief les compétences essentielles, et en particulier, le calcul.

 

- Aire des compétences essentielles : des défis pratiques pour les élèves et les invités, des présentations et des activités interactives pour faire connaître l'importance des compétences essentielles.

- Scène des compétences essentielles : présentations mettant en relief les compétences dans des métiers en particulier.

- Passeport des compétences essentielles : les étudiants visiteurs étaient invités à obtenir un tampon à chaque station Essaie un métier et une technologie où ils s'arrêtaient. Les activités à ces stations leur faisaient connaître divers aspects des métiers ainsi que les compétences essentielles à chacun. Les passeports ont servi de bulletin de participation à un tirage de prix.

- Forum pour les éducateurs : des représentants de l'industrie, du gouvernement, du secteur de l'éducation et des apprentis et des étudiants étaient réunis pour discuter de l'importance de préparer les jeunes au marché du travail ainsi que de la place déterminante qu'occupent les compétences essentielles dans les secteurs des métiers et de la technologie.

- Station de l'application mobile : première en son genre, l'Appli des compétences essentielles a été dévoilée aux Olympiades. Les visiteurs ont pu l'essayer et déterminer quels métiers correspondaient le mieux au niveau de leurs compétences essentielles. 

- SCC a fait la Webdiffusion en direct des concours, une présentation d'ABC Alpha pour la vie. Ce fut l'occasion d'entendre des chefs de file de l'industrie, des employeurs, des experts en éducation et d'anciens concurrents et concurrentes donner leur point de vue sur l'importance des neuf compétences essentielles.

SCC a fait la Webdiffusion en direct des concours, une présentation d'

ABC Alpha pour la vie. Ce fut l'occasion d'entendre des chefs de file de l'industrie, des employeurs, des experts en éducation et d'anciens concurrents et concurrentes donner leur point de vue sur l'importance des neuf compétences essentielles. Cliquez sur ce lien pour visionner  la  

enregistrée des Webémissions.

 

SCC tient à remercier tous ses partenaires, dont les commanditaires présentateurs, l'A.U. et TransCanada, ses commanditaires officiels, ses commanditaires de soutien et tous les fournisseurs dont les contributions ont permis d'assurer le succès retentissant des Olympiades. Un grand merci à tous les bénévoles pour votre dévouement et vos efforts - votre participation nous est indispensable. De plus, nous remercions SCC - Saskatchewan, qui a été un excellent partenaire tout au cours des préparatifs et durant la rencontre!


Forum jeunesse sur les compétences essentielles 2015

 

Dans le cadre du Forum jeunesse sur les compétences essentielles 2015, tenu en marge des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies, huit anciens concurrents et concurrentes de Skills/Compétences Canada de partout au pays, à titre de représentants de la jeunesse canadienne, se sont réunis pour échanger sur leurs expériences et pour discuter de leurs idées en vue d'améliorer les prochaines activités. Au cours du Forum, les participants se sont concentrés sur la façon dont les compétences essentielles (CE) étaient incorporées dans les domaines suivants : la Scène principale des CE, les démonstrations interactives Essaie un métier et une technologie, les Webdiffusions d'ABC Alpha pour la vie, le Forum pour les éducateurs et l'Application mobile des compétences essentielles. Forts de leur expérience, les participants au Forum jeunesse produiront un rapport pour présenter leurs conclusions, qu'ils soumettront au Conseil d'administration de SCC dans un avenir rapproché, dans l'espoir de contribuer à l'amélioration des activités futures.

 

Les participants et participantes du forum jeunesse sur les compétences essentielles. 
Évènements prochains

Mondial des métiers 2015, à São Paulo

 


 

Le 43e Mondial des métiers aura lieu du 11 au 16 août 2015, in São Paulo, au Brésil, et chacun des 29 membres d'Équipe Canada 2015 y sera dans l'espoir d'y remporter le prestigieux titre de champion mondial. La rencontre aura lieu au Parc Anhembi tandis que la Cérémonie 
d'ouverture et la Cérémonie de clôture se dérouleront au Gymnase Ibirapuera .

 

Le Mondial réunira 1230 concurrents, représentant les plus de 50 pays et régions membres de WorldSkills, qui participeront à des épreuves pour une cinquantaine de domaines de compétition dans six secteurs d'activité. Les experts et les concurrents arriveront à São Paulo le 8 août en vue de leur participation à cette importante compétition.  

 

Le programme Une école, un pays fera de nouveau partie du Mondial. Ce programme vise à favoriser l'interaction entre les concurrents et les élèves d'écoles de la région en vue de promouvoir la formation professionnelle et technique. Ainsi, environ 55 écoles secondaires de São Paulo et de la région accueilleront des concurrents de différents pays. Les élèves ont alors la double occasion de découvrir des pays et les options de carrières pour les travailleurs et les travailleuses qualifiés, dans les secteurs commercial et industriel.

 

Le Programme de conférences WorldSkills, en marge de la compétition, examinera l'avenir de la formation technique et les possibilités pour la jeunesse, ainsi que les politiques et l'innovation à l'échelle mondiale. Il s'agira d'une excellente occasion pour les participants de discuter de leurs pratiques exemplaires respectives et de rencontrer des spécialistes des quatre coins du monde.

 

La réception d'Équipe Canada WorldSkills 2015, organisée par SCC et commanditée par Vale , aura lieu le 15 août, à Pestana, à São Paulo . De plus, SCC tiendra un stand dans le Village WorldSkills, où sera mis en vedette l'Application sur les compétences essentielles ; de l'information sur les programmes de SCC y sera aussi disponible. SCC travaille de concert avec le consulat du Canada au Brésil en vue de discuter des possibilités d'affaires et des occasions en matière d'éducation dans les deux pays.

 

Pour d'autre information sur le 43e Mondial des métiers, rendez-vous à : www.worldskillssaopaulo2015.com.

 

Suivez Équipe Canada WorldSkills 2015 sur Facebook et sur Twitter : #WorldSkillsTC2015!

 

Faites la connaissance des membres d'Équipe Canada WorldSkills 2015!

Le Défi informatique de WorldSkills 2015

 

Le Défi informatique de WorldSkills sort des sentiers battus. Il vise à montrer comment la technologie de l'information reliée aux concours peut être amusante et intéressante. Le Défi réunira des résolveurs de problèmes de différents coins du monde en vue d'aider les ONG dans le cadre de leurs projets sociaux, laissant ainsi un legs durable aux collectivités. L'activité se déroulera au Parc Anhembi, où se tiendra aussi le Mondial des métiers 2015, à São Paulo.

 

Stacey Dubois, membre d'Équipe Canada 2009 au concours TI - Applications de logiciels, sera au nombre des 20 participants choisis pour prendre part à cet excitante activité qui s'étendra sur quatre jours.

 

Pour d'autres renseignements au sujet du Défi, rendez-vous à  wsdc2015.worldskills.org.

Semaine nationale des métiers spécialisés et des technologies, du 2 au 8 novembre 2015

 

Inscrivez ces dates dans votre calendrier! Skills/Compétences Canada (SCC) et ses organisations membres tiendront des activités pour sensibiliser les parents, les jeunes et les enseignants aux carrières offertes dans les métiers spécialisés et les technologies.  

 

Des entreprises aux établissements d'enseignement, c'est l'occasion pour tous les types d'organisations au Canada de promouvoir les métiers spécialisés et les technologies auprès des jeunes d'une « manière pratique ».

 

SCC effectuera le lancement officiel de la semaine. Plus de renseignements concernant cette activité importante seront bientôt diffusés!

 

 

Pour obtenir plus de renseignements sur les activités organisées dans votre région, veuillez communiquer avec le bureau provincial ou territorial de SCC.

 

Si vous souhaitez vous associer à SCC à l'occasion de la Semaine nationale des métiers spécialisés et des technologies 2015 ou d'autres évènements, veuillez communiquer avec Gail Vent, à GailV@skillscanada.com.



Pour plus d'information, visitez
Nouvelles et histoires d'industrie

Journée des Compétences Essentielles 

 

La sixième Journée annuelle des compétences essentielles aura lieu le vendredi 25 septembre 2015 afin de sensibiliser le public à l'importance d'une formation axée sur la littéracie et la maîtrise des compétences essentielles. Le Gouvernement du Canada a déterminé les neuf compétences qui sont essentielles au succès dans le monde du travail. Ces compétences sont utilisées dans tous les emplois, à des degrés divers et selon différents niveaux de complexité. Elles sont nécessaires à l'apprentissage de toutes les autres compétences et permettent aux gens d'évoluer avec leur emploi et de s'adapter aux changements qui surviennent dans leur milieu de travail.

 

Visitez www.EssentialSkillsDay.ca pour connaître les détails de la Journée des compétences essentielles et les façons que vous pouvez y contribuer!



Enquête : Formation pratique et mentorat, la meilleure façon de transmettre les connaissances

Diagnostic de pannes : une compétence déterminante

Les prévisions sont souvent sombres en ce qui a trait à pourvoir les postes de travailleurs et de travailleuses qualifiés, laissés vacants par la « main-d'œuvre vieillissante ».Selon une enquête réalisée par le magazine Plant Engineering, la main-d'œuvre active comporte une plus grande proportion de gens de plus de 60 ans que de personnes âgées de moins de 40 ans. D'après les données statistiques du US Bureau of Labor, la portion de l'effectif civil de 55 ans et plus s'accroîtra pour atteindre 25,6 % en 2022, ce qui est le double qu'en 1992. Qui remplacera ces sages travailleurs et travailleuses qui choisissent de prendre leur retraite? Et de quelle façon les jeunes acquerront-ils la formation nécessaire pour maintenir la croissance de la productivité de la dernière décennie?

Fluke News a interrogé des gens de l'industrie au sujet de leur formation, de l'éducation qu'ils ont reçue et de la façon dont ils améliorent leurs compétences en milieu de travail. Il y a eu 61 répondants, la plupart des États-Unis et du Canada, et six, d'autres pays. La plus grande part d'entre eux travaillait dans les domaines de l'entretien et de l'électricité (61 %), au sein de l'industrie ou d'établissements gouvernementaux (49 %). Selon les répondants, la formation la plus efficace est de nature pratique, ou obtenue auprès de mentors sur le lieu de travail, c'est-à-dire des collègues de travail ou des représentants qui expliquent le fonctionnement de nouveaux appareils. « La formation en milieu de travail est précieuse. Voir et diagnostiquer dans un environnement concret » est le meilleur des enseignements, a écrit un travailleur. « Pour ma part, la meilleure façon d'apprendre est d'avoir un collègue de travail qui fait le travail depuis 30 ans ou plus me donner des explications », a écrit un autre.
 
En ce qui a trait aux conseils à donner aux plus jeunes travailleurs, de nombreux répondants ont répondu que la compétence la plus utile est « savoir diagnostiquer les pannes ». Un répondant clairvoyant a souligné l'importance « d'apprendre à apprendre ». « Apprendre à diagnostiquer les pannes, a écrit un travailleur. Trouver la source du problème équivaut à régler le problème. Apprendre à respecter le domaine de l'électricité. Approfondir ses connaissances. » Les répondants ont aussi fait part de recommandations précises, dont les suivantes : lisez les schémas; pensez de façon analytique; comprenez les appareils de contrôle; lisez le plus possible. Nombreux ont été les répondants à souligner l'importance de la sécurité et le fait que la connaissance est l'une des meilleures façons d'améliorer à long terme la sécurité des établissements de fabrication.
Un répondant a écrit ce qui suit : « Apprenez bien les procédures, l'équipement et les techniques de façon à pouvoir décrire de trois différentes façons la réalisation d'une même tâche selon différentes situations. »

Les aptitudes en relations humaines et savoir parler à ses collègues figuraient aussi parmi les éléments soulignés par de nombreux répondants : 88 % d'entre eux ont dit consulter au travail leurs collègues d'expérience une fois par jour ou par semaine. Il n'est peut-être pas surprenant de constater que le courriel est la forme de communication la plus courante (51 %), mais les échanges en personne (39 %) demeurent un bon moyen de communication. Comme autre moyen de s'améliorer, de nombreux travailleurs tiennent des notes détaillées au sujet de leur établissement de travail dans le but de mieux planifier en vue d'éviter les problèmes. Un des répondants a expliqué qu'il prenait des images infrarouges de l'équipement du poste et de l'équipement industriel, comme les moteurs et l'appareillage de connexion. Il s'en sert pour les vérifications de l'efficacité énergétique et l'établissement de diagnostics. Il sauvegarde l'information sur des clés USB et des disques compacts.
Cette information importante aide à réduire les coûts, à éviter divers problèmes et à déceler de futurs problèmes, à respecter le calendrier d'entretien des unités et à budgéter les pièces de rechange, selon les répondants. « Nous conservons les données sur les défaillances de nouveaux produits testés, au moyen de procédures établies par ISO. Nous avons une base de données centralisée dans laquelle nous versons les rapports des contrôles ainsi que le sommaire de nos conclusions; le tout est entreposé dans un endroit des TI sûr », a écrit un travailleur.

La majorité des répondants détenait un diplôme de formation professionnelle ou technique, ou un diplôme en arts connexe. Mais comme l'ont mentionné de nombreux répondants, ils ont beaucoup appris en milieu de travail, depuis leur sortie de l'école. Certains collèges communautaires offrent désormais des programmes de formation en entretien industriel en vue de bâtir l'armée de travailleurs et de travailleuses dont aura besoin l'industrie au cours des prochaines décennies.En raison de la « vague » de départs à la retraite parmi la main-d'œuvre qualifié, les entreprises de fabrication devront faire preuve de créativité pour trouver des solutions aux problèmes suscités par la perte de savoir et d'expérience au sein de leur effectif. Ces solutions incluront probablement des outils et un déroulement du travail adapté afin d'assurer le transfert des connaissances d'une génération à l'autre.

Contribué par: Fluke


Cliquez ici pour plus d'information.

Pourquoi l'A.U. appuie-t-elle Skills/Compétences Canada?

 

 

Quiconque a déjà assisté à des concours de Skills/Compétences Canada a pu voir une multitude de jeunes de partout au pays en train de réaliser des tâches propres à des métiers ou à des technologies devant public, dans un grand établissement réservé à l'événement, dans une atmosphère propre à la compétition. Ceux et celles qui ne connaissent pas l'organisation peuvent se poser bien des questions : Quel est le but de ces rencontres? Que font tous ces jeunes? Pourquoi sont-ils tous venus ici pour y prendre part?

 

Toutes ces questions sont attribuables à un manque de connaissances sur les métiers et les compétences techniques. Nombreux sont ceux qui ne connaissent pas les compétences que possèdent les jeunes du pays et ce que ces derniers peuvent faire durant les quelques jours d'un concours. Skills/Compétences Canada tient de tels concours dans chaque province et territoire, et les gagnants participent à la grande compétition nationale.  

 

Les Olympiades canadiennes sont l'occasion de mettre en valeur les compétences des jeunes, venus des quatre coins du pays pour se livrer concurrence dans des concours bien conçus, basés sur ce qu'ils font dans leur travail quotidien, en tant qu'apprentis, ou dans le domaine technique qu'ils étudient. Elles sont aussi une façon pour les jeunes de montrer l'ampleur de leurs talents, en se mesurant contre des représentants d'autres provinces et territoires. Les gagnants obtiennent des médailles, qui sont remises dans le cadre d'une grandiose cérémonie clôturant les Olympiades. En outre, les concours permettent aux gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral de contribuer au développement des compétences et de prendre part au processus, et de voir sur place en quoi les travailleurs et les travailleuses spécialisés contribuent à leur quotidien.

Les enseignants peuvent emmener leurs élèves aux Olympiades en vue de leur faire découvrir des métiers qui leur étaient jusqu'alors inconnus, ce qui pourrait les inciter à poursuivre une formation dans une technique ou un métier. La rencontre permet aussi d'informer le public - en particulier les parents, les enseignants et les élèves - au sujet des carrières parmi lesquelles les jeunes peuvent choisir. Le grand public peut voir de lui-même ce que font les professionnels des métiers et des technologies et découvrir des occupations qui leur sont inconnues, telles que celle d'installateur d'extincteurs à eau ou encore de technicien en instrumentation.  

 

En outre, les spécialistes de l'éducation au pays sont invités à participer à des forums sur l'éducation, tenus en marge des concours, en compagnie d'experts en éducation et de pairs, où ils peuvent apprendre de nouvelles méthodes de formation et contribuer à disséminer le message que les métiers et les technologies comportent des possibilités de carrières gratifiantes et offrent un avenir très prometteur.

 

Le seul fait de participer aux Olympiades est très profitable pour les concurrents et les concurrentes. Tout au cours des quatre jours de la rencontre, ils font de nouvelles connaissances - pairs, juges, bénévoles, commanditaires et membres du public. La compétition leur permet de découvrir de nouvelles villes. Ils apprennent à composer avec diverses situations, entre la Cérémonie d'ouverture et la Cérémonie de clôture, qu'il s'agisse de travailler sous pression ou encore d'être évalués dans le cadre d'épreuves pratiques. L'expérience est toujours positive pour les jeunes participants. Ils en quittent avec une foule de souvenirs et d'expériences qui influeront sur leur façon de travailler et sur leur vie future. Certains des médaillés aux Olympiades canadiennes ont ensuite la chance de participer au Mondial des métiers, ce qui ne fait qu'enrichir l'expérience.

 

Voilà un aperçu des avantages que procurent les concours provinciaux, territoriaux et nationaux de Skills/Compétences Canada. Et l'A.U. Canada croit fermement que ces rencontres méritent son appui. Il y a trois ans, nous nous sommes engagés à titre de principal commanditaire, engagement qui s'est terminé avec les Olympiades à Saskatoon, cette année. Toutefois, nous venons de renouveler, à même hauteur, notre appui financier pour trois autres années. Nous envisageons donc d'être présents, par notre financement et notre participation, à titre de juges et de bénévoles. Nous voulons participer à l'organisation des Olympiades afin que les gens du pays puissent prendre part au meilleur programme qu'offre le Gouvernement du Canada aux jeunes gens. D'ailleurs, nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un excellent événement pour les jeunes et qu'il devrait être élargi en vue de mieux promouvoir la formation par apprentissage et la formation technique. Nous espérons vous voir l'année prochaine, aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies.

 

Contribué par: l'A.U. 


SouthWire Canada est Fier d'être Partenaire de L'OCMT  

 

Les Solutions SIMpullMC de Southwire Canada : nos produits à l'œuvre dans le cadre de l'installation de câbles dans les contreforts des Rocheuses. Nos produits et services à valeur ajoutée sont conçus pour accroître la sécurité et l'efficacité des entrepreneurs en électricité, et pour réduire les coûts globaux associés aux techniques d'installation traditionnelles.




Contribué par:
 
Commanditaires Présentateurs de l'OCMT 2015 
 
Partenaires du secteur de l'éducation et d'association
 
Fournisseurs à long terme


 
Partenaires et Fournisseurs 
 


 
 

Skills/Compétences Canada tient à remercier tout ses partenaires et fournisseurs de l'OCMT 2015 et d'Équipe Canada WorldSkills 2015!

Disclaimer
Views or opinions of contributors presented in this e-newsletter do not necessarily represent the position of Skills/Compétences Canada.