20 mars 2018

Sur le blogue de la NPPV : vulnérabilité, surveillance et fondement moral de la médecine
___________________________________________________________

Plus tôt ce mois-ci, les conseillers de la Norme pour la protection des personnes vulnérables ont publié le rapport détaillé  «  Towards a More Robust Monitoring Regime for Medical Assistance in Dying; Submission to The Federal Minister of Health  ». Ce rapport souligne un certain nombre d'éléments pourtant essentiels que le gouvernement a éclipsés de son projet de règlement, ce qui a pour effet de compromettre les engagements fondamentaux annoncés dans le préambule de la loi canadienne sur l'AMM.

Cette semaine, la NPPV continue de mettre en lumière le problème de la surveillance de l'AMM en publiant sur son blogue un nouveau billet qui s'inscrit dans la série « L'importance de la surveillance ». Le billet de cette semaine est de Sœur Nuala Kenny, une conseillère de la NPPV, et il s'intitule « La vulnérabilité, la surveillance et le fondement moral de la médecine ». Dre Kenny y examine les fondements philosophiques de la médecine et raconte son expérience de la médecine en tant que « tentative morale ». 

C'est sur cette base qu'elle s'intéresse à l'AMM à la fois comme une conséquence et comme un catalyseur de l'érosion de la conscience dans la pratique de la médecine. « Mais la conscience, affirme-t-elle, forme le fondement moral de nos actes et de nos décisions. Sans développement de la conscience, la sensibilité à la souffrance des patients et des familles et la reconnaissance des personnes les plus vulnérables à demander l'AMM sont compromises. » 

Dans son essai, Dre Kenny confirme la place primordiale que le mémoire de la NPPV accorde à la responsabilité des médecins sur le plan de la protection de l'autonomie, de la compréhension de la souffrance, de la non-discrimination et de l'offre d'options. Elle observe que la pression pour « alléger les formalités administratives » et l'attachement à la confidentialité des renseignements menacent d'effacer tous les signes de négligence sociale et de mauvais traitements des personnes en établissement, et elle lance un appel clair pour une meilleure éthique relativement à la responsabilité morale. Elle soutient qu'avec un système de surveillance basé sur la responsabilité des médecins, « de nombreux cliniciens pourraient s'éveiller de nouveau au fondement moral de leur pratique ». 

Le blogue de la NPPV, « L'importance de la surveillance », continuera au cours des prochaines semaines de donner la parole à des commentateurs spécialisés en médecine, en éthique, en droit, en politiques sociales et en droits de la personne. Leurs propos permettront aux législateurs canadiens et au grand public d'être en contact avec une gamme de points de vue et de perspectives sur l'importance d'avoir un système de surveillance robuste de l'AMM.

IMPLIQUEZ-VOUS
Les Canadiennes et Canadiens ont bien des raisons de craindre que le projet de règlement du gouvernement ne réponde pas adéquatement au défi que représente la surveillance de l'AMM. Nous incitons les personnes favorables à la NPPV à écrire à l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et à lui expliquer pourquoi elles pensent qu'il faut renforcer le système de surveillance de l'AMM au Canada afin de protéger les personnes qui se trouvent dans des circonstances vulnérables. 

Les ressources suivantes pourraient vous être utiles :

ACTUALITÉS
Entrevue avec Ing Wong-Ward - CBC Radio, Metro Morning, 7 mars 2018. La très respectée militante pour les personnes handicapées et ancienne journaliste discute en toute franchise de la tendance à considérer les citoyens handicapés comme des héros et des sources d'inspiration. Au cours d'une vaste conversation qui fait réfléchir, Ing Wong-Ward s'appuie sur son diagnostic de maladie terminale pour offrir son point de vue sur le courage, la résilience, la mortalité et le sens de vivre dans la dignité, le tout à travers le prisme du handicap.

DANS LA LITTÉRATURE
Voici de récentes recherches examinées par des pairs ainsi que des bourses d'études d'intérêt pour les personnes appuyant la NPPV :

LE SAVIEZ-VOUS?
En vertu du projet de règlement du gouvernement fédéral pour surveiller l'AMM, le système recueillerait uniquement des renseignements des praticiens directement impliqués dans l'évaluation et la prestation de l'AMM. À moins que ce projet ne soit modifié, les autres médecins traitants et fournisseurs de soins de santé primaires n'auront pas l'occasion de partager leurs points de vue sur les souffrances du patient ou les pressions extérieures susceptibles de compromettre son autonomie.

La Norme sur la protection des personnes vulnérables a été conçue par un groupe de plus de 40 experts en médecine, éthique, droit, politiques publiques et besoins des personnes vulnérables. La Norme est un ensemble de mesures de sauvegarde fondées sur des données factuelles qui ont pour objet d'assurer que les Canadiens qui demandent l'assistance d'un médecin pour mettre fin à leur vie ne mettront pas en danger ceux qui sont susceptibles à l'abus et à la coercition.

Pour en savoir plus sur la Norme et les nombreux organismes et Canadiens qui l'appuient, veuillez consulter le site www.vps-npv.ca.

Vulnerable Persons Secretariat
info@vps-npv.ca

Stay up to date with the Vulnerable Persons Standard: