Numéro 6 - Programmes axés sur les compétences et systèmes d'évaluation                       
Le 4 novembre 2015
Vers une approche basée sur les compétences : Programmes axés sur les compétences et systèmes d'évaluation

« Ce qu'ils en disent »
: Recommandations 4 et 6 de l'AEMC EMPo 

« 
L'initiative transformationnelle du Collège royal visant l'introduction de l'éducation médicale axée sur les compétences dans le cadre de la formation spécialisée et de l'exercice actif reflète et appuie les recommandations du projet sur l'AEMC EMPo. Par l'entremise de cette initiative intitulée « La compétence par conception » (CC), nous travaillons avec nos partenaires du milieu de l'éducation médicale à la création d'un système pour mieux préparer les résidents à l'exercice indépendant, mieux appuyer les médecins praticiens afin qu'ils maintiennent et améliorent leurs compétences cliniques et, en bout de ligne, rehaussent leur rendement et les soins qu'ils prodiguent aux patients. Les fondements de CanMEDS 2015 lancés durant la CIFR faciliteront l'introduction d'un système d'éducation médicale et d'évaluation axé sur les compétences.  »


- Ken Harris, Collège royal 
@ ka_harris1



«  Le Collège des médecins de famille du Canada a mis en œuvre son Cursus Triple C axé sur les compétences dans chacune des 17 facultés de médecine canadiennes. La mise en œuvre à l'échelle du programme d'un processus d'évaluation durant la formation est incorporée au Cursus Triple CE. Ce processus appuie la mesure progressive de l'évaluation en permettant la prise de décisions quant à l'état de préparation à l'exercice actif au moyen des objectifs d'évaluation en médecine familiale et des rôles CanMEDS-FM. Le CMFC s'est engagé à évaluer rigoureusement le Cursus Triple C par l'entremise de son plan d'évaluation du programme et ses processus d'évaluation durant la formation et de certification par le biais d'un examen de spécialistes internationaux.  »

- Pamela Eisener-Parsche, CMFC
@PEisener
Au sujet de l'implémentation de l'AEMC EMPo

L'objectif du projet de mise en œuvre du volet postdoctoral sur l'Avenir de l'éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) est de veiller à ce que les résidents bénéficient de la meilleure formation possible et qu'ils soient en mesure de répondre aux besoins changeants des Canadiens et des Canadiennes en matière de soins de santé. 

Le projet de mise en œuvre de l'AEMC EMPo est financé par Santé Canada et est menée par un consortium composé de quatre organisations : l'Association des facultés de médecine du Canada (AFMC), le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), le Collège des médecins du Québec (CMQ) et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (Collège royal).

Pour voir les recommandations complètes et les actions transformatrices, veuillez consulter la  vision collective pour les études médicales postdoctorales.
Réflexions 
du Dr 
Nick Busing, chef de projet

La mise en œuvre de l'éducation médicale axée sur les compétences bat son plein, sous la gouverne du CMFC (Cursus Triple C) et du Collège royal (CC). Il s'agit d'une démarche dynamique ayant pour but de former un médecin pleinement compétent qui apprend à son rythme et ne sera pas nécessairement lié uniquement à un programme fondé sur une période de temp s. J'ai bien dit « pas nécessairement lié uniquement à un programme fondé sur une période de temps » car la nouvelle réalité à compter de maintenant, c'est que nous devrons probablement lutter pour une version hybride qui reconnaît que les apprenants peuvent poursuivre leur formation à des rythmes différents, mais qui tient également compte du fait que les stages fondés sur une période de temps devront être préservés dans une certaine mesure afin de répondre aux exigences des rôles de nos apprenants sur le plan du service et de la formation et d'offrir une continuité de soins pour à nos patients.
 
Le plein impact des changements introduits par l'éducation médicale axée sur les compétences ne se réalisera pas avant quelques années. Plusieurs questions demeureront sans réponse durant la mise en œuvre. Cette démarche prolongera-t-elle la formation? Se prêtera-t-elle des outils et à des stratégies d'évaluation plus efficaces? Permettra-t-elle de former des médecins plus compétents? De maintenir le juste équilibre sur le plan des compétences de nos diplômés, en reflétant tous les rôles CanMEDS et CanMEDS-FM? Nous aidera-t-elle à aller vers un nouveau modèle de prestation de soins dans nos hôpitaux?
 
Si nous prévoyons un déploiement prudent de l'éducation médicale axée sur les compétences, nous pourrons, espérons-le, traiter toutes ces questions au fur et à mesure. Pour y parvenir, il faudra faire un énorme effort collectif.

D r. Nick Busing led transformative change from 2005-2013 as President and CEO of the Association of Faculties of Medicine of Canada. Prior to joining AFMC, Dr. Busing spent 20 years at the University of Ottawa's Faculty of Medicine. He is a past president of the CFPC and a past chair of the Canadian Medical Forum.