#SOSMedecinsSyrie
Breaking News -  Les bombardements contre des hôpitaux  continuent en Syrie : 5 attaques en une semaine sur des établissements médicaux et professionnels de santé en Syrie (Vidéo) 

Paris - 6 février 2017. Le bruit sourd des bombes se fait à nouveau entendre en Syrie malgré le cessez-le-feu en vigueur. Le 6 février 2017 à 14h25 (heure locale) bombardement d'un hôpital à Kafr Zeta dans la région Nord de Hama.  Des bombardements avaient eu lieu hier à proximité de l'hôpital.  Aujourd'hui, c'est l'hôpital lui-même qui a été ciblé directement. Le personnel médical s'est réfugié en sous-sol. Un seul blessé léger est à déplorer. 5000 personnes par mois bénéficiaient de soins dans cet hôpital qui offraient des services de gynécologie, pédiatrie, chirurgie générale et orthopédique, leishmaniose. 150 opérations chirurgicales environ y étaient pratiquées par mois.   

Vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=vnCu0C5pFy0

Après l'évacuation d'Alep, la situation pour les établissements médicaux et les travailleurs humanitaires est toujours très critique. L'UOSSM reste toujours en vigilance sur le terrain pour alerter et sensibiliser les autorités internationales sur les attaques contre les hôpitaux et les professionnels de santé. Avant l'attaque d'aujourd'hui, 4 attaques ont eu lieu la semaine dernière.

3 février 2017 

Une ambulance a été attaquée à Duma, dans la région rurale de Damas, tuant deux professionnels de santé : le conducteur et un ambulancier. L'ambulance a été partiellement détruite suite à l'attaque. 

2 février 2017 

Un des principaux centres de santé de Qaboun à Damas, a été touché par une attaque. Trois volontaires humanitaires ont été retrouvés morts. Le bâtiment a été évacué, ayant subit des dommages.  Il est actuellement hors-service. 

1er février 2017 

Le centre du croissant rouge arabe syrien, dans le Gouvernorat d’Idleb a été touché par un bombardement aérien. Le bâtiment et les services ont subit des dommages. Le premier rapport ne signale pas de blessés. L'établissement est aujourd'hui hors-service. 

29 janvier 2017

Une infirmière à Tafas, dans la région de Daraa, a été tuée alors qu’elle exerçait ses fonctions, au cours d’une attaque dans un marché. Plusieurs civils ont également été tués. 

L'UOSSM condamne avec force ces attaques qui se déroulent sous nos yeux depuis les 6 dernières années. Cibler des travailleurs humanitaires et des professionnels de santé sont des crimes de guerre et nous exhortons à ce que les responsables soient jugés et condamnés. 

  L’UOSSM, Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux est une organisation humanitaire médicale française et  internationale dont la mission est d’apporter secours et soins médicaux aux populations affectées par le conflit en Syrie, sans aucune considération pour leur nationalité, leur origine ethnique, leur sexe, leur religion ou leur affiliation politique. Crée en 2012, l’UOSSM a déployé son action autour de cinq programmes majeurs en Syrie pour accompagner et soutenir le personnel soignant, les victimes civiles et les malades au quotidien : la construction et le soutien d’hôpitaux, la mise en place de centres de soins primaires, de centres de soutien psychologique et de santé mentale, la formation du personnel médical et la recherche médicale. L’UOSSM soutient plus de 120 hôpitaux et plus de 200 centres de santé à travers toute la Syrie. 
Contact Presse :

Jehan Lazrak-Toub, responsable de communication 

0620865701

09 77 19 77 51

responsable.communication@uossm.fr