Nous avons aussi porté notre attention sur la recherche importante en matière de COVID-19 actuellement en cours, notamment des études sur le dépistage du virus dans les eaux usées, procédé appelé surveillance des eaux usées. Des recherches au Canada et dans le monde entier examinent comment cette stratégie peut être utilisée par les municipalités pour dépister de façon précoce l’arrivée de la COVID-19 dans les collectivités ou les changements dans les concentrations du virus.
 
L’AOE soutient le centre régional ontarien de la Coalition Eaux usées COVID-19 mise sur pied par le Réseau canadien de l’eau. Cette coalition est une collaboration nationale entre les services publics municipaux, les chercheurs, les organismes de santé publique et le gouvernement dont le but commun est de protéger la santé publique contre la COVID-19 grâce à la surveillance des eaux usées. Le centre régional ontarien veille à ce que les méthodes de surveillance des eaux usées utilisées par les municipalités de la province fournissent des renseignements qui aident à comprendre la propagation communautaire et qui servent à prendre des décisions de santé publique. L’AOE est ravie d’appuyer financièrement la formation du centre régional ontarien pour que les connaissances essentielles soient partagées et que les municipalités de l’Ontario puissent bénéficier de cet outil émergent d’alerte précoce. De plus, nous appuyons un projet de recherche sur la surveillance des eaux usées mené par l’Ontario Tech University et la municipalité régionale de Durham.
 
Dans ce numéro de Waterline, j’ai le plaisir d’annoncer plusieurs nominations au conseil d’administration de l’AOE. Nos membres apportent des décennies d’expérience et de leadership dans des domaines clés, comme l’eau et le traitement des eaux usées, la construction des installations, la gestion des biosolides et des matières organiques, ainsi que les questions d’ordre financier et juridique. Par ailleurs, l’AOE a ajouté du personnel expérimenté en gestion d’eau et d’eaux usées au sein de son équipe, dans les secteurs de l’innovation et des solutions d’infrastructure, de la gestion des actifs et de l’adduction. Grâce à ces personnes, que nous vous invitons à contacter, nous savons que nous pourrons fournir de meilleurs services dans les secteurs de croissance pour l’AOE. 

Dans ce numéro, nous soulignons aussi un défi auquel de nombreuses régions de l’Ontario font face – l’eau du robinet décolorée à cause des concentrations élevées de minéraux, comme le manganèse et le fer, dans la source d’eau. L’article ci-dessous et l’étude de cas connexe décrivent comment la Ville de Kirkland Lake et l’AOE ont collaboré pour trouver une solution rentable au problème de décoloration de l’eau de la Ville. Si l’eau de votre collectivité est décolorée, l’AOE peut vous aider à trouver des solutions adaptées à vos besoins. Veuillez contacter votre représentant local de l’AOE ou envoyer un courriel à ocwa@ocwa.com.

– Nevin McKeown, président-directeur général, AOE
Des solutions aux problèmes de décoloration de l’eau
Une collectivité emploie un système de traitement de l’eau au dioxyde de chlore
L’eau du robinet se décolore pour diverses raisons. Dans de nombreuses régions de l’Ontario, ce sont les niveaux élevés de minéraux, comme le manganèse et le fer, dans l’eau de source qui décolorent l’eau. L’eau traitée reste potable et c’est seulement son aspect qui présente un problème. Mais même en sachant cela, certains consommateurs, et on les comprend, ne voient pas l’eau brune du robinet d’un bon œil.
 
C’est ce qui s’est passé dans la Ville de Kirkland Lake, dont l’eau de source, provenant du lac Gull, contient des niveaux de manganèse et de fer qui n’ont cessé d’augmenter depuis 20 ans. Avec le temps, le problème s’est aggravé, surtout en hiver, à cause du changement climatique et d’un système de distribution d’eau vieillissant.
 
En tant qu’exploitant du réseau, l’AOE a exploré diverses solutions en collaboration avec la Ville. Après avoir examiné plusieurs options, on a décidé d’essayer un système de traitement de l’eau au dioxyde de chlore. Avec un tel système, la Ville n’était pas obligée d’installer une nouvelle prise d’eau, ce qui aurait été coûteux, ni de remplacer immédiatement la tuyauterie de distribution d’eau.
En janvier 2018, le système de traitement a été mis en service à la station de filtration d’eau pour enlever le fer et le manganèse de l’eau brute. Ce projet pilote a eu de bons résultats. La Ville a reçu beaucoup moins d’appels du public concernant l’eau et les exploitants ont signalé une différence marquée dans la qualité d’eau.
 
Vu le succès du projet pilote et sa solution rentable, le conseil de la Ville de Kirkland Lake a accepté d’installer le système de traitement au dioxyde de chlore de manière permanente.

Pour avoir plus de détails sur ce projet, veuillez lire l’étude de cas du projet.
 
Si l’eau de votre collectivité est décolorée, l’AOE sera ravie de vous aider à trouver des solutions qui répondent à vos besoins. Veuillez contacter votre représentant local de l’AOE ou envoyer un courriel à ocwa@ocwa.com.
Autres webinaires proposés par l’AOE cet automne
Au début du mois, plus de 50 représentants municipaux ont participé au webinaire gratuit d’une heure intitulé Water & Wastewater Prioritization: Within your budget, using your AMP, présenté par Nick Larson, chef de projet, planification et mise en œuvre des projets, et animé par John Kingsbury, directeur du développement des affaires. 
 
Nous remercions toutes les personnes qui ont participé à cette session réussie, qui fait partie de la série Water Talks de l’AOE, désormais en ligne. Des détails seront fournis bientôt sur d’autres webinaires cet automne, y compris une autre conférence de Nick sur la planification de la gestion des actifs ainsi que des présentations d’experts de l’AOE portant sur une vaste gamme de sujets.
Annonces liées au personnel
L’AOE est ravie de faire les annonces suivantes :
Iman Hashemi, titulaire d’une maîtrise en génie, est le nouveau vice-président de l’innovation et des solutions d’infrastructure de l’AOE. Iman a fait carrière dans l’industrie de l’eau, d’abord à GE Water (aujourd’hui SUEZ) puis à l’AOE en 2011, comme spécialiste de l’optimisation des processus et de l’énergie, à la station South Peel Water System. En 2016, il devient le directeur de l’installation de traitement de l’eau Arthur P. Kennedy, à Peel. Depuis, il a mis à l’essai des technologies innovatrices dans des installations de traitement, géré des gros budgets de réparation pour des clients et mis en œuvre des programmes d’entretien des installations avancés. Dans son nouveau rôle, Iman sera chargé de diriger les groupes d’ingénierie, d’optimisation des processus et de gestion de l’énergie de l’AOE. On peut contacter Iman à  IHashemi@ocwa.com.
Mike Mortimer s’est joint à l’AOE pour diriger notre Groupe de soutien aux services d’adduction, comme chef régional de la gestion des activités des bureaux pivots. Mike, qui vient de la Ville de Stratford, apporte une solide expérience dans le domaine de la gestion de l’exploitation, plus récemment comme directeur municipal de la collecte et de la distribution. Mike a aussi travaillé pour la municipalité régionale de Waterloo et la Ville de Kitchener. On peut contacter Mike à MMortimer@ocwa.com.
Nick Larson s’est joint à l’AOE comme chef de projet, planification et mise en œuvre des projets. Ingénieur, Nick compte 14 ans d’expérience dans des administrations municipales et a mené divers projets de gestion des actifs liés à l’infrastructure et d’ingénierie municipale, plus récemment avec GM Blueplan. Il partagera son temps entre le groupe chargé de la planification et de la mise en œuvre des projets et le groupe chargé des normes de gestion des actifs et des affaires de l’AOE. Nick devra aussi appuyer la prestation des plans AM à nos clients et aider à construire les capacités AM internes de l’AOE. On peut contacter Nick à NLarson@ocwa.com.
Annonces liées au conseil d’administration
L’AOE est ravie de faire les annonces suivantes :
Quirien Muylwyk, titulaire d’une maîtrise en sciences et ingénieure, est directrice de la qualité de l’eau en charge des Amériques d’AECOM, où elle dirige les efforts visant à améliorer la santé publique au moyen d’investissements dans l’infrastructure, y compris la gestion de la qualité de l’eau dans les réseaux de distribution et aux robinets des usagers. Avant cela, Quirien était directrice des activités commerciales et technologiques liées à l’eau (Canada) à CH2M HILL, chargée des dossiers sur l’eau potable, les eaux usées, les ressources hydriques, le transport, l’exploitation et les eaux industrielles. Elle a œuvré pour améliorer le rendement des réseaux d’eau et établir les priorités d’investissement connexes, notamment en appliquant des solutions pragmatiques pour réduire le risque d’exposition au plomb dans l’eau potable. De plus, Quirien a travaillé dans le secteur des services publiques à divers endroits en Amérique du Nord et a collaboré avec le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l’Ontario, ainsi que Santé Canada et l’Agence américaine de protection de l’environnement. Active au sein de l’American Water Works Association, Quirien a été présidente de la division de la technologie et de la qualité de l’eau et membre du Technical and Education Council, et est actuellement membre du Distribution System Water Quality Committee ainsi que du Premise Plumbing Committee.
Richard Austin est né et a grandi à Toronto. Durant sa carrière professionnelle, il a surtout été avocat spécialisé en services financiers et s’est intéressé de plus en plus aux valeurs mobilières, et aux questions liées aux courtiers de fonds communs de placement, à la planification financière et aux courtiers de valeurs mobilières en particulier au cours des 20 dernières années. Il a occupé divers postes, comme avocat-conseil principal à la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, vice-président des affaires juridiques et commerciales à Money Concepts, administrateur général de la conformité à Wealth Management Scotiabank et avocat à Borden Ladner Gervais LLP. Il travaille à temps partiel comme avocat général de Lending Loop, organisme de prêts liés à la technologie financière entre pairs.
Michael Watt, ingénieur, est vice-président de la division environnementale de Walker Industries, dont le siège social est à Niagara Falls. Michael est chargé d’un vaste portefeuille d’entreprises ayant des fonctions diverses dans le secteur environnemental, y compris le compostage, le traitement des biosolides, les milieux de culture à partir de déchets organiques, la collecte de graisse et des matières organiques ainsi que les fonctions traditionnelles de gestion des déchets des lieux d’enfouissement, de transport et de logistique des déchets. Il se spécialise dans le développement des entreprises, la gestion du changement et les fusions-acquisitions. Michael est membre du conseil d’administration de la Société ontarienne de la gestion des déchets, où il a assumé deux mandats de président par le passé.  
Larry Taylor travaille dans le secteur de la distribution d’eau depuis plus de 39 ans et est actuellement le directeur du district de l’Ontario d’Emco Corporation Waterworks. Larry a débuté sa carrière en 1981 à London Public Utilities. Il a ensuite modifié son parcours de carrière en travaillant dans la distribution en gros à Canada Valve, puis a intégré Emco Corporation Waterworks, où il travaille depuis 31 ans. En 1994, Larry a été élu au conseil d’administration de Strathroy PUC. En 2011, il est devenu président de l’Ontario Municipal Manufacturers and Distributors Committee sous la responsabilité de l’Ontario Sewer and Watermain Construction Association (OSWCA). Larry a été vice-président de l’OSWCA en 2017 et président en 2018. Il est actuellement le président sortant. 
L'AOE est un organisme provincial qui a pour mandat de fournir des services de distribution sûrs,
fiables et économiques aux Ontariens et aux Ontariennes.

Copyright ©2020 Agence ontarienne des eaux. Tous droits réservés.